Le réseau de gaz naturel de Tamanrasset opérationnel – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Le réseau de gaz naturel de Tamanrasset opérationnel

Le réseau de gaz naturel de Tamanrasset opérationnel

Le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui, a inauguré, ce mardi à Tamanrasset, un gazoducgazoduc Un gazoduc est une canalisation destinée au transport de matières gazeuses sous pression, la plupart du temps des hydrocarbures. Selon leur nature d'usage, les gazoducs peuvent être classés en trois familles principales : 1- gazoducs de collecte, ramenant le gaz sorti des gisements ou des stockages souterrains vers des sites de traitement. 2- gazoduc de transport ou de transit, acheminant sous haute pression le gaz traité (déshydraté, désulfuré, ...) aux portes des zones urbaines ou des sites industriels de consommation 3- gazoducs de distribution, répartissant le gaz à basse pression au plus près des consommateurs domestiques ou des petites industries. et une station de transfert de gaz naturel entrant dans le cadre du projet de réseau de gaz naturel de la capitale de l’Ahaggar.

Ce mégaprojet qui alimente la ville de Tamanrasset depuis la région d’In Salah, sur une longueur de 539 km et avec une capacité de 700 millions m3/an, a nécessité un investissement public de 22 milliards de DA. Lancé en 2014, le projet en question, qui a généré 1 560 emplois durant sa phase de réalisation, dont 1 064 pourvus par la main-d’œuvre locale, porte sur un approvisionnement en gaz naturel depuis un premier réservoir de 5 000 normo-mètres cubes/heure, qui sera renforcé d’un second de même capacité et dont le choix du site a été effectué en octobre 2017 et qui sera exploité une fois la deuxième station réalisée, a-t-on signalé.

Le projet permettra d’approvisionner l’ensemble des centres de vie et concentrations d’habitants se trouvant en proximité de la RN 1, à savoir Arak, In Ecker, In M’guel, Outoul et Tit, en plus des 6 stations de pompage du mégaprojet de transfert de l’eau potable In Salah-Tamanrasset ainsi que deux centrales électriques à Tamanrasset, selon les explications fournies au ministre par les responsables locaux. « Cette visite intervient dans une wilaya appelée à connaître d’importantes mutations induites par cet investissement colossal, et ce au service de la population », a indiqué Bedoui, relevant qu’ « avec sa capacité de 700 millions m3/an de gaz naturel, il offrira à la wilaya les moyens de se constituer en pôle industriel par excellence ». « Il renforcera les capacités de productions de l’électricité et contribuera à la réduction des coûts de production de l’énergie électrique et au renforcement des opportunités d’investissement dans les domaines industriel et agricole », a ajouté le ministre.

Il appelle, à ce titre, les opérateurs économiques et les différents acteurs à accompagner les efforts de l’Etat et à contribuer au développement socio-économique. Le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui, qui est accompagné notamment du ministre de l’Energie, Mustapha Guitouni, a poursuivi sa visite par la mise en service du réseau de gaz naturel de Tamanrasset.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email