-- -- -- / -- -- --
Nationale

Le réseau de drogue Oran – Tizi Ouzou démantelé par la police

Le réseau de drogue Oran – Tizi Ouzou démantelé par la police

Un réseau national de trafic de stupéfiants a été démantelé avant-hier par les éléments de la sûreté d’Ouagnoun, sise à Tizi Ouzou. Treize présumés trafiquants, dont un ressortissant africain, ont été arrêtés et près de 48 kg de cannabis, en sus de six véhicules servant de transport pour la drogue ont été saisis, a expliqué hier la DGSN.

Le réseau de trafic était en activité sur l’axe Oran – Tizi Ouzou où, régulièrement, l’un des membres était chargé de transporter d’importantes quantités de stupéfiants d’Oran vers Tizi Ouzou, a indiqué la DGSN.

Tout a commencé lorsque la sûreté de Tizi Ouzou a reçu il y a quelques jours un renseignement selon lequel des quantités de drogue considérables arrivent à Tizi Ouzou depuis Oran, transportées régulièrement par un jeune homme d’une trentaine d’années qui n’est autre qu’un membre du réseau. Se basant sur cette information, les policiers de la sûreté d’Ouagnoun ont tendu une embuscade au jeune suspect.

Ce dernier a ainsi été surpris avant-hier, à bord de son véhicule, avec près de 6,5 kg de résine de cannabis. Lors de son interrogatoire, le présumé a avoué son forfait ajoutant qu’il n’en était pas à son premier acte.

Selon les enquêteurs de la sûreté d’Ouagnoun, le jeune trafiquant utilisait des techniques machiavéliques pour dissimuler les quantités de drogue, rendant très difficile la tâche des policiers.

Il arrivait même à passer outre les points de contrôle et les barrages fixes dressés par les éléments de la police de Tizi Ouzou. Le jeune trafiquant a dénoncé ses acolytes résidant dans plusieurs wilayas de l’ouest, de l’est et du centre du pays.

Il s’agit des wilayas de Tizi Ouzou, d’Oran, de Aïn Témouchent, de Béjaïa, de Sétif et de Batna. La perquisition des domiciles et locaux commerciaux d’une douzaine de trafiquants a permis aux enquêteurs de la sûreté d’Ouagnoun d’interpeller douze trafiquants, tandis que près de 48 kg de drogue et six véhicules servant de transport à la marchandise ont été saisis. En outre, onze téléphones mobiles d’anciennes marques ont été saisis par les enquêteurs.

Les téléphones qui ne sont pas équipés d’un GPS sont en effet de plus en plus utilisés par les trafiquants de drogue pour ne pas être localisés ; ce qui rend la tâche des enquêteurs encore plus difficile.
Les treize présumés trafiquants ont été présentés hier devant le tribunal de Tizi Ouzou, et ce avant d’être emprisonnés. Quant aux deux autres trafiquants, en fuite, ils sont toujours recherchés.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email