-- -- -- / -- -- --
Culture

Le rayonnement de notre patrimoine culturel

Le rayonnement de notre patrimoine culturel

Dans ses rencontres scientifiques, le haut commissariat à l’amazighité s’implique dans l’affirmation de la langue amazighe en tant qu’outil moderne contribuant au développement et à l’innovation technologique.

Dans ses rendez vous culturelles, il participe au rayonnement de notre patrimoine dans sa richesse et sa diversité. Les veillées du mois de Ramadhan lui a donné l’occasion d’organiser des soirées où le public redécouvre dans une atmosphère conviviale ses traditions et coutumes ancs=estrales

Cette dernière semaine du mois de Ramadhan, rendez vous a été donné à la salle El Kheyyam pour une veillée animée par l’artiste Syamour. Cette soirée coïncide avec la lignée des samedis de l’amazigité où le Haut commissariat à l’amazighité organise, depuis le début de cette année 2015, tous les quinze jours des rencontres mettant en lumière des faits marquants dans les domaines aussi divers que le cinéma, la création artistique, la littérature, la poésie.

Pour la veillée de ce samedi, la musique était à l’honneur avec comme invité l’interprète, auteur et compositeur, Syamour. Ce talentueux artiste a animé la soirée en interprétant les titres extraits notamment de ses derniers albums intitulés, Machahou et Ddunit. Le public présent a ainsi découvert ces titres en exclusivité tout en écoutant les explicatione et les commentaires de l’auteur.

C’est que Syamour n’a pas passé la soirée a uniquement donné son récital, mais il été soumis à une foule de questions que lui a posées le présentateur de la soirée. Volubile et généreux cet artiste au grand coeur s’est prêté de bonne grâce à cet interview sur scène, créant une atmosphère conviviale et nouant un lien familier avec les spectateurs.

De nombreux sujets ont été abordés, les sources d’inspiration d e l’auteur, l’évocation des grands noms de la chanson amazighe, la situation actuelle et le développement de la chanson amazighe.

C’était une veillée où les invités ont eu leur part de divertissement et de détente dans l’ambiance du mois de Ramadhan tout en s’enrichissant culturellemnt d’une manière intelligente et positive. Le prochaine rencontre du Haut commissariat à l’mazighité aura cette fois ci un caractère scientifique. Il s’agit du colloque qui sera organisé à Jijel du 25 au 27 juillet avec pour thème, de la toponymie algérienne, du local au national. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email