Le procureur requiert 10 ans de prison contre le DG Ennahar Anis Rahmani – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Le procureur requiert 10 ans de prison contre le DG Ennahar Anis Rahmani

Le procureur requiert 10 ans de prison contre le DG Ennahar Anis Rahmani

Le procureur de la République près le pole judiciaire financier et économique du tribunal de Sidi M’Hamed a requis ce lundi une peine de 10 ans de prison ferme assortis d’une amende de 8 millions de dinars et la saisie de tous les biens appartenant à Mokkadem Mohamed alias « Anis Rahmani », patron du groupe de presse Ennahar se trouvant au pays et à l’étranger notamment en Emiraties-Unies et en France.

Le procureur a requis la même peine c’est-à-dire 10 ans de prison ferme et une amende de 3 millions de dinars contre l’homme d’affaires Mahieddine Tahkout pour avoir procédé à des transactions commerciales frauduleuses qui lui ont permis de transférer des sommes colossales et en dinars et en devise.

Une amende de 40 millions de dinars a été requise par le procureur contre le groupe Ennahar pour défaut de fiscalité.

Le premier responsable du groupe Ennahar incarcéré et jugé depuis son lieu d’incarcération à Menia a nié tous les faits arguant que les commissions rogatoires menées se sont avérées négatives, est poursuivi pour 7 chefs d’inculpation entre autre blanchiment d’argent, utilisation de la profession journalistique à des fins et intérêts personnels et conclusions des contrats portant atteinte et causant préjudice à l’entreprise, acquisition d’indus avantages sur la base de sa profession et transfert illégal de capitaux de et vers l’étranger.

Lors de son passage à la barre, le mis en cause a d’emblée affirmé avoir déclarer au juge d’instruction ses biens et que toutes les activités qu’il exerçait étaient légitimes et légales et qu’il n’a jamais utilisé la profession à des fins personnelles.

Il a indiqué que toutes les transactions établies avec l’homme d’affaires Tahkout Mahieddine sont purement commerciales conclues avec le groupe de presse Ennahar.

A la question de savoir pourquoi qu’il a caché les biens qu’il possède notamment à l’A la question de savoir pourquoi qu’il a caché les biens qu’il possède notamment à l’étranger, le mis en cause a déclaré que les commissions rogatoires effectuées à l’étranger se sont avérées négatives.

Il est interrompu par le président alors qu’est-ce que c’est cette histoire de l’appartement que vous possédez en France il a souligné je l’ai acheté en 1993 à 300 000 euros avant que la loi de changes ne soit modifiée.

Pour ce qui est du compte bancaire qu’il possède à Dubai, il a fait savoir que le compte objet de la poursuite appartient au groupe de presse Ennahar qu’il possédait de son côté une filiale dans la ville médiatique de Dubai et que le compte était ouvert pour faire transférer les revenus de la publicité ici en Algérie.

S’agissant des deux lots de terrain dont il a bénéficié à Saïd Hamdine, il a déclaré les avoir acquis de la wilaya mais il a été vite contrarié par le président qu’il lui a fait savoir que l’agence foncière est la seule et unique partie qui ouvre droit de vendre une parcelle de terrain.

A propos des 27 voitures acquises dans le cadre d’un contrat signé avec Cima Motors qui devaient être destinées au groupe Ennahar et qui ont été par la suite octroyées à une autre filiale appartenant au même groupe, le mis en cause a tenu à préciser au juge que le contrat n’était pas limité et que la société SAT-COM fait partie du groupe et par-delà les travailleurs de cette dernière pouvaient en bénéficier.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email