-- -- -- / -- -- --
Nationale

Le procès d’une dangereuse association de malfaiteurs renvoyé

Le procès d’une dangereuse association de malfaiteurs renvoyé

Suite à l’absence d’un avocat de la défense, le président du tribunal correctionnel de Sidi M’Hamed a renvoyé au 29 novembre en cours, le procès d’une association de malfaiteurs. Cette association spécialisée dans les vols de véhicules de luxe activait dans la banlieue Est de la capitale.

L’association en question est composée de trois individus de surcroît des repris de justice, ces derniers étaient activement recherchés suite aux directives données par le juge d’instruction qui était chargé de l’instruction judiciaire.

Les trois mis en cause qui sont incarcérés à l’établissement pénitentiaire d’El Harrach, sont poursuivis pour, notamment association de malfaiteurs, vols qualifiés et fabrication de clés de voitures.

Les faits de cette affaire remontent au mois dernier lorsque les éléments de la police judiciaire de la division centre dépendant de la sûreté d’Alger, ont été destinataires de plusieurs plaintes faisant état de la disparition des véhicules dans des parkings.

Les inculpés ont, au cours de leurs auditions lors de l’enquête judiciaire, nié tous les faits qui leur ont été reprochés estimant que : « Les aveux leur ont été soutirés sous la torture exercée par les éléments de la police judiciaire ! » 

Ils ont, par ailleurs, nié le vol de trois véhicules, en été dernier à travers les quartiers d’El Biar, El Harrach et Bab Ezzouar.
Il convient de signaler que le président en charge du dossier a refusé d’accorder les libertés provisoires sollicitées par les avocats de la défense. Le juge a estimé que les mis en cause ne présentent pas les garanties notamment légaux pour bénéficier de ces procédures. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email