-- -- -- / -- -- --
Nationale

Le procès des 48 terroristes dont Droudkel en mai

Le procès des 48 terroristes dont Droudkel en mai

Le procès de quarante-huit (48) terroristes présumés à leur tête Abdelmalek Droudkel impliqués dans plusieurs massacres collectifs à l’explosif et assassinats perpétrés depuis 1998 aura lieu le 12 mai prochain soit durant la prochaine session criminelle qui débutera en avril prochain, devant le tribunal Criminel d’Alger, a-t-on appris hier auprès de la cour d’Alger.

Le tribunal criminel près la Cour d’Alger devra examiner à partir du 3 avril prochain, 218 affaires criminelles dont 22 liées au terrorisme, selon le premier rôle complémentaire des affaires criminelles pour la première session criminelle 2016.

Le rôle initial des affaires criminelles publié le 6 mars dernier comptait 96 affaires criminelles portant le nombre d’affaires programmées cette année à 314.

Les accusés du groupe Droudkel, dont six sont en détention, sont poursuivis pour « constitution d’un groupe terroriste », « massacres collectifs à l’explosif dans des lieux publics » et « enlèvement et menace d’assassinat dans le but de demander une rançon », selon le rôle des affaires criminelles de 2015.

Les prévenus appartenant à plusieurs « katibat » et « escadrons » terroristes et activant sous les ordres de l »émir » de l’organisation terroriste « Al-Qaïda au Maghreb islamique » (AQMI) Droudkel Abdelmalek, doivent aussi répondre des chefs d’inculpation de « destruction volontaire d’édifices publics » et de « véhicules à l’aide d’explosifs », selon des avocats en charge de l’affaire.

Il s’agit, selon la même source, d’une organisation terroriste composée de plusieurs « katibat » et « escadrons » et à leur tête les katibat « El Ansar » et « El Fath » qui activaient dans la région de Berarat et Dellys, où elles ont perpétré des attentats et des attaques contre les forces de sécurité et les gardes communaux.

Par ailleurs, le premier rôle complémentaire devrait s’étaler jusqu’au 2 juin prochain et sera suivi d’un autre rôle qui sera publié ultérieurement à la cour d’Alger, selon des sources judiciaires.

Les affaires enrôlées concernent 380 accusés arrêtés, 119 en liberté et 45 autres en fuite, selon le rôle. La même juridiction devra traiter, le 18 mai prochain, l’affaire de trois terroristes présumés (détenus) d’appartenance à un groupe terroriste, assassinat d’éléments de l’armée et des services de sûreté et atteinte à la sécurité de l’Etat.

Outre l’affaire de cinq accusés poursuivis pour homicide, actes de vandalisme et appartenance à des organisations terroristes qui sera examinée le 17 mai, le tribunal criminel devra revoir, le 20 avril, l’affaire dite « Réda Sika » qui concerne 20 accusés poursuivis pour « trafic de drogue ».

Le rôle comporte également 25 affaires liées au trafic de drogue au niveau national et international et d’autres liées aux meurtres, vol, enlèvement, association de malfaiteurs et incendie criminelle.

Entre autres affaires épineuses inscrites au rôle du tribunal criminel, il y a lieu de citer celle de l’affaire de K.Ch, auteur d’un quadruple homicide (femme et un nourrisson figurent parmi ses victimes). Cette affaire est programmée pour le 29 mars prochain.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email