-- -- -- / -- -- --
Nationale

Le procès de « Réda City 16 » renvoyé au 31 décembre

Le procès de « Réda City 16 » renvoyé au 31 décembre

Le président du tribunal correctionnel de Sidi M’Hamed, rue Abane Ramdane a reporté lundi le procès de Hemimid Réda dit Réda City16 au 31 décembre 2018, suite à l’absence des témoins et des parties civiles.

Le chanteur de Rap est poursuivi au même titre que six autres accusés impliqués et à leur tête Amir Boukhors connu sous le sobriquet d’« Amir DZ », en fuite , Tahkout Billel et Hadibi Lyes directeur du site électronique Algérie 24.

Les mis en cause sont poursuivis conformément à l’arrêt de renvoi établi par le juge d’instruction pour, entre autre, menaces et d’avoir exercé des pressions sur leurs « victimes » à l’instar de Bellat Lakhdar et Maazouz Naim respectivement les proches du propriétaire de la marque Bellat et du concessionnaire des véhicules Maazouz dont le siège se trouve à Sétif.

Le juge en charge du dossier a répondu favorablement aux demandes du procureur de la République relatives aux refus de la liberté provisoire au profit des inculpés incarcérés et de la levée du contrôle judiciaire pour les accusés libres.

Le chanteur « Réda City 16 » se trouve en détention depuis le 18 octobre dernier à l’établissement pénitentiaire d’El Harrach.

Il convient de signaler que le chef d’inculpation de contrefaçon de billets en devises retenu contre le mis en cause durant l’enquête préliminaire a été purement et simplement écarté par le juge d’instruction.

Par ailleurs, le président du tribunal correctionnel de Bab El Oued statuera aujourd’hui dans l’affaire d’Adlane Mellah, journaliste et directeur du site « Algérie Directe », fils de l’ancien secrétaire d’Etat chargé de la Jeunesse Belkacem Mellah.

L’inculpé, sous mandat de dépôt à la prison d’El Harrach depuis presque une semaine, est poursuivi pour rébellion et atteinte à un corps constitué.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email