Le Président iranien prochainement en Algérie – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Le Président iranien prochainement en Algérie

Le Président iranien prochainement en Algérie

Le Président iranien est attendu prochainement en visite en Algérie. Aucune date n’a été évoquée pour le moment, mais c’est le ministre des Affaires étrangères de la République islamique d’Iran, Hossein Amir Abdollahian, qui a évoqué cette visite, lors d’une audience accordée ce lundi aux membres du groupe parlementaire d’amitié Algérie – Iran dans la capitale iranienne.

Ce qui est quasiment certain est que le chef d’Etat iranien est attendu au sommet du forum du gaz prévu du 29 février au 02 mars prochains à Alger.

Le chef de la diplomatie iranienne a également exprimé sa satisfaction devant « le dynamisme des relations bilatérales, notant, dans le même contexte, la visite que devrait effectuer le président iranien, Ebrahim Raïssi, en Algérie, expliquant qu’elle sera sans aucun doute l’occasion de renforcer la coopération dans divers domaines », notamment dans le domaine du gaz.

Lors de cette rencontre, qui s’est déroulée au siège du ministère des Affaires étrangères à Téhéran, M. Abdollahian a émis le vœu de voir « la diplomatie parlementaire continuer de jouer son rôle pivot dans le renforcement des relations entre les deux pays », a indiqué un communiqué de l’Assemblée populaire nationale.

Après avoir fait part de « sa satisfaction quant à la dynamique marquant les relations bilatérales », le chef de la diplomatie iranienne a salué « le rôle important du président de l’APN, Brahim Boughali, et du Parlement dans le soutien de la cause palestinienne juste », rappelant « la position inaliénable de l’Iran vis-à-vis de cette cause ».

Pour sa part, le président du groupe parlementaire d’amitié Algérie – Iran, Moussa Kherfi, a présenté ses condoléances suite à l’attentat terroriste ayant frappé la ville de Kerman, réitérant « la solidarité de l’Algérie avec le peuple iranien dans cette tragédie ».

Evoquant les relations bilatérales entre les deux pays, M. Kherfi a salué « la tendance positive ayant récemment marqué ces relations », citant, dans ce sens, « les discussions entre le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, et son homologue iranien, Ebrahim Raïssi, en marge des travaux de la 78e Assemblée générale de l’ONU ».

Rappelant, à ce propos, que « l’Iran est un pays frère », le même responsable a fait savoir que « l’Algérie est prête sur les plans, politique et juridique, à développer et à renforcer ses relations au mieux des intérêts des deux pays et peuples ». Il a également relevé « une forte volonté de promouvoir la coopération aux plus hauts niveaux, notamment dans les domaines de l’agriculture, de la santé et de l’énergie ».

S’agissant de la question palestinienne, il a affirmé qu’il s’agissait « d’une cause centrale pour l’Algérie qui a payé un lourd tribut pour sa liberté, à savoir 45 000 martyrs dans les événements du 8 mai 1945 et un million et demi de chahids dans la glorieuse guerre de libération nationale », ajoutant que « la victoire sera sans doute alliée du peuple palestinien ».

Il a réaffirmé, en outre, que « l’Algérie, gouvernement et peuple, soutient le peuple palestinien », ajoutant que « les députés et les fonctionnaires de l’APN n’ont pas hésité à faire des dons en soutien à leurs frères en Palestine occupée ».

Alger et Téhéran entendent élargir leur partenariat à plusieurs segments y compris militaire. Les deux capitales ont signé en 2022 un procès-verbal de coopération portant sur le domaine militaire axé sur l’échange d´expériences entre les armées des deux pays.

Lors de sa visite à Téhéran en juillet 2023, le ministre des affaires étrangères Ahmed Attaf s’est entretenu avec son homologue iranien Hossein Amir Abdollahian ont convenu d’accélérer la coopération dans les domaines de la science, de la technologie, de l’industrie, du tourisme, de l’agriculture et de la médecine.

Selon les douanes iraniennes, durant les trois premiers mois de l’année 2023, les exportations non-pétrolières de l’Iran vers l’Algérie se sont élevées à plus de 1.134.000 dollars. Ce chiffre montre une augmentation de 190% par rapport à la même période en 2022.

L’année dernière, l’ensemble des exportations iraniennes vers l’Algérie dans le domaine des produits non-pétroliers ont atteint 14.847.000 dollars, selon la même source.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email