Le président du MEDEF: "personne n'investit en Algérie pour six mois " – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Le président du MEDEF: « personne n’investit en Algérie pour six mois « 

Le président du MEDEF: « personne n’investit en Algérie pour six mois « 

Le président du Mouvement des entreprises de France «MEDEF», M. Geoffroy Roux de Bézieux, a affirmé ce jeudi  à Alger que le nouveau code de l’investissement élaboré par le gouvernement algérien a été « longtemps désiré par la communauté des investisseurs, soulignant le besoin d’un environnement stable .

En visite en Algérie à la tête d’une délégation qui compte de nombreux hommes d’affaires français, le patron du MEDEF s’est exprimé sur la nouvelle loi sur l’investissement qui a été adoptée, jeudi dernier, lors d’une réunion spéciale du Conseil des ministres.

« C’est très important pour nous et pour toute la communauté des investisseurs parce qu’on investit pour longtemps, en fonction du cycle de chaque secteur mais personne ne va investir pour 6 mois ou un an », a expliqué M. Geoffroy Roux de Bézieux.

Le président du MEDEF a indiqué que les hommes d’affaires français intéressés par le marché algérien ont  besoin de stabilité et un arbitrage pour réguler le climat des affaires. « On a besoin d’un cadre. L’économie de marché ce n’est pas la jungle. Il faut un arbitre et c’est important pour nous d’avoir ce cap, ça va permettre de faire passer un message sur le fait qu’investir en Algérie c’est le faire dans un cadre solide, sûr et dans la durée ».

S’agissant de ce code, de Bézieux a aussi fait observer que le MEDEF  a besoin « de savoir le niveau de fiscalité, quels sont les secteurs stratégiques et non stratégiques, où est-ce qu’on peut être majoritaire dans une filiale et où est-ce qu’il faut être avec un partenaire majoritaire ».

Selon lui,  Il faut que les règles soient connues à l’avance. «il ne faut pas que les règles changent en fonction de l’arbitre. On est très demandeur de cette loi », a insisté Geoffroy Roux de Bézieux, soulignant, au demeurant, que « la loi sur l’investissement arrive au bon moment».

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email