-- -- -- / -- -- --
Nationale

Le président Bouteflika préside un Conseil restreint

Le président Bouteflika préside un Conseil restreint

Le président Bouteflika a présidé hier un Conseil restreint consacré à la politique nationale dans le domaine du gaz.

Ont pris part à cette réunion le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, le ministre d’Etat, directeur de cabinet de la présidence de la République, Ahmed Ouyahia, le conseiller spécial auprès du président de la République, Youcef Yousfi, le vice-ministrede la Défense nationale, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire, le général de corps d’armée Ahmed Gaïd Salah, ainsi que plusieurs membres du gouvernement.Si aucune information n’a filtré sur cette rencontre, il va sans dire qu’elle a été consacrée exclusivement à la consommation de gaz naturel sur le marché intérieur. Celle-ci devrait passer en effet, selon les prévisions annoncées par les pouvoirs publics de près de 30 milliards de m3 en 2015 à environ 48 milliards de m3 en 2025 soit un taux de croissance annuel moyen de 4,5 % sur la période.

Pour assurer ces nouveaux besoins, il est nécessaire de construire près de 13 000 km de réseau de transport et plus de 100 000 km de réseaux de distribution qui nécessitent une enveloppe financière d’environ 1 240 milliards de DA soit plus de 10 milliards de dollars. De tels niveaux d’investissement poseront encore une fois la problématique du financement et de la tarification. Le taux de pénétration du gaz en Algérie a atteint plus de 59% en 2015 L’ambition des pouvoirs publics est de lancer un programme de 22 000 MW à l’horizon 2030, privilégiant la voie de l’éolien et du solaire.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email