-- -- -- / -- -- --
Nationale

Le premier véhicule Peugeot en 2018

Le premier véhicule Peugeot en 2018

C’est officiel. Le dossier de la création d’une usine de fabrication pour la marque française Peugeot vient d’être débloqué. Le premier véhicule sortira de cette usine l’année prochaine et il sera fabriqué par la société Peugeot Citroën Production Algérie (PCPA). C’est un investissement de 100 millions d’euros qui a été annoncé pour ce projet.

Selon le directeur du Groupe français PSA chargé de l’Afrique et du Moyen-Orient, Jean-Christophe Quémard, en marge de la signature du protocole d’accord portant sur la création de la Société PCPA, « l’usine Peugeot, qui sera installée à Oran, fabriquera son premier véhicule au cours de l’année prochaine. La capacité totale de cette usine sera de 75 000 unités/an à terme ».

Le même responsable a précisé que le capital de la société est réparti selon la règle 51/49%, et ce, à hauteur de 20% pour l’Entreprise nationale de production de machines-outils Algérie-PMO Constantine, de 15,5% pour le Groupe privé Condor et de 15,5% pour un opérateur pharmaceutique algérien (Palpa Pro), pour la partie algérienne, et de 49% pour PSA, pour la partie française.

S’agissant du taux d’intégration, Quémard annonce qu’il sera, à terme, de 40%, ajoutant que le contrat prévoit également la création d’une académie de PSA en Algérie, permettant de former la main-d’œuvre algérienne et de développer les compétences dans le domaine de l’assemblage et de la construction des véhicules au profit de PCPA.

L’objectif de ce projet est de développer une filière automobile complète en Algérie, assure le même responsable qui relève que les équipementiers de Peugeot, qui s’implanteront également en Algérie, développeront d’autres partenariats avec des opérateurs algériens pour créer un tissu industriel et aller au-delà des 40% du taux d’intégration.

Groupe PSA, Quémard a souligné que cette usine permettra la création de 1 000 emplois directs, et de milliers d’autres indirects.
Interrogé sur la gamme des véhicules qui seront produits par PCPA, il s’est gardé de donner les détails en avançant les modèles exacts pour des raisons concurrentielles.

En revanche et à propos du retard pris pour la création de cette nouvelle société, le même responsable fait valoir que cela était dû à certains changements apportés dans le cahier des charges, mais a soutenu que « la dynamique des relations entre les deux pays a donné un coup d’impulsion à la concrétisation de ce projet ».

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email