-- -- -- / -- -- --
Culture

Le premier prix attribué à Azzoune Ahmed

Le premier prix attribué à Azzoune Ahmed

La 10e rencontre poétique Amazigh de la Soummam organisée par l’association étoile culturelle d’Akbou en hommage à deux poètes M. Malek Houd (Tazmalt, Béjaïa) et M. Amrane Salem
(Tizi-Ouzou) a été clôturée avant-hier enfin de journée.

Ainsi, le prix du jury a été attribué au poète Klaghlagh Akhmid issu de la wilaya de Tamenrasset et le 1èr prix de el la rencontre a été accordé à M. Azzoune Ahmed de Béjaïa, le 2ème prix à décerné à Lynda Bouseksou de la wilaya de Sétif et le 3ème prix a été alloué à Mourad Agchariou de Béjaïa. Des prix d’encouragements ont été offerts à Fazia Tabbou, et Terrak Samir de Tizi-Ouzou.

Ce rendez-vous culturel a drainé plus de 100 poètes venus de plusieurs wilayas du pays. La cérémonie de clôture a été marquée par les interventions émouvantes des deux poètes pour lesquels l’hommage a été rendu.

Il s’agit de M. Houd Malek et M. Amrane Salem qui ont tour à tour exprimé « leur gratitude et leur soutien à ce genre de manifestations rares et indispensables », selon eux, pour la promotion de la poésie, de la langue et la culture Amazigh ».

La manifestation a été clôturée par le chef de daïra d’Akbou M. Abdefatah Benguergoura et M. Salhi Mouloud, président de l’association é&toile culture ainsi que M. Boussaâd Ibaliden, maire d’Ighram, qui a apporté un grand soutien à la rencontre.

Le rendez-vous est d’ores et déjà pris pour la prochaine édition. Il faut rappeler que cette édition a été initiée en partenariat avec la direction de la culture et de l’assemblée populaire communale d’Akbou avec l’appui du ministère de la culture. 

Elle a eu un cachet et une dimension nationale avec le nombre de wilayas (Béjaïa, Tizi-Ouzou, Bouira, Boumerdes, Sétif, Tamenrasset et Alger) présentes et le nombre de poète, une centaine de poètes et d’une dizaine d’exposants issus de plusieurs wilayas.

Selon les organisateurs, « cet évènement culturel a pour objectifs « d’encourager, de promouvoir la poésie amazigh et de permettre à des poètes, des artistes et des cadres des associations de toutes horizons de profiter de cette espace d’échanges mais aussi d’expression et de mutualisation des savoirs ». La nouveauté de cette édition est le concours spécial qui a été organisé en faveur des lauréats des 9 premières éditions.

Notons aussi que Mme Zoulikha Mouali, Professeur au département de la langue et culture Amazighes à l’université A. Mira de Béjaïa a animé une conférence sur « l’évolution de la poésie Kabyle à travers l’histoire », alors que Mme Lynda Ouatah a parlé de « La poésie féminine » dans la culture Kabyle.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email