-- -- -- / -- -- --
Nationale

Le Premier ministre depuis Batna : Halte à la mauvaise gestion

Le Premier ministre depuis Batna : Halte à la mauvaise gestion

Trois contrats entre le groupe Sonelgaz et General Electric ont ponctué la visite du Premier ministre Abdelmalek Sellal hier à Batna.

Il s’agit de la fourniture de turbines destinées au développement de la Société algérienne de production de l’électricité/filiale de Sonelgaz, de l’achat d’équipements de la centrale d’Oumache de Biskra et de la maintenance des centrales électriques.

Tout porte à croire que l’Etat est en phase de mettre un terme à la mauvaise gestion des exploitations agricoles, mal exploitées ou totalement abandonnées.

En visite hier dans la wilaya de Batna, le Premier ministre a exhorté les agriculteurs de la région de se regrouper en coopérative pour mieux prendre en charge les questions liées à l’amélioration des périmètres agricoles.

Il a déclaré que « le Conseil participatif de l’Etat (CPE) étudiera, la semaine prochaine, la possibilité de créer des partenariats entre les propriétaires des fermes-pilotes mal exploitées et des intervenants dans le secteur agricole ».

Cette déclaration fait suite à la gabegie qui a caractérisé les EAC et les pouvoirs publics sont en droit revoir le mode de gestion de ces exploitations très mal gérées afin de leur donner une nouvelle impulsion. A ce propos, le Premier ministre explique que c’est la meilleure façon d’asseoir une stratégie agricole basée sur l’amélioration des rendements et une prise en charge adéquate des fermes-pilotes.

Comme pour montrer l’action concrète du gouvernement quant à l’accompagnement de cette nouvelle stratégie agricole, Abdelmalek Sellal a procédé à la mise en exploitation de la première tranche du périmètre irrigué de Chemra.

Au cours de son inspection de ce périmètre, il a indiqué que « des investissements très importants ont été engagés par les pouvoirs publics dans les transferts des eaux, notamment dans la région est du pays, pour le secteur agricole ».

Partant de ce principe, le Premier ministre se veut intransigeant quant à une meilleure rentabilité des investissements et l’impératif d’atteindre l’autosuffisance grâce à la réalisation de bons résultats dans le domaine de l’agriculture.

Au cours de ses différentes haltes d’inspection, de lancement et d’inauguration de projets, Abdelmalek Sellal a insisté longuement sur le développement local par le renforcement des investissements dans les domaines socioéconomiques et, surtout, sur l’association du secteur de la recherche scientifique, c’est-à-dire l’université.

Justement, lors de l’inauguration de l’unité de production de panneaux photovoltaïques « Aurès Solaire » de Aïn Yagout, Sellal a affirmé qu’il est impératif « de créer un pont avec l’université ». Il a par ailleurs souligné l’importance d’offrir des formations pratiques pour le secteur des énergies renouvelables.

Comme il a affirmé qu’il est désormais obligatoire d’instituer une clause dans les cahiers des charges pour l’exploitation de l’énergie solaire dans les équipements publics ». Et d’ajouter qu’ »un travail de coordination entre le ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville et celui de l’Industrie et des Mines sera élaboré pour veiller à exécuter cette clause pour la réalisation des hôpitaux et des établissements scolaires ».

Cette unité de production de panneaux, considérée comme la première en Algérie et en Afrique, a été construite et équipée dans la zone d’activités de la commune d’Aïn Yagout, dans le cadre d’un partenariat avec une firme française sur la base de la règle 51/49, et agréée par le Conseil national de l’investissement.

Selon les données fournies sur les lieux par ses responsables, cette unité produit 125 000 panneaux solaires par an, soit l’équivalent de 30 mégawatts représentant les besoins de 30 000 foyers.

D’un point de visite à l’autre, le Premier ministre a exhorté les jeunes créateurs et universitaires à créer leurs entreprises. C’est lors de l’inspection du projet du complexe industriel de fabrication de turbines implanté à Aïn Yagout que Abdelmalek Sellal a lancé un message fort en direction des jeunes pour les encourager à créer leurs propres entreprises afin, dira-t-il, de faire « émerger autour du tissu industriel une filière de sous-traitance compétitive et performante ».

Il a rappelé encore que « l’université est la seule issue et une performante adéquation entre la formation universitaire et les projets de développement ».

Tout en insistant sur l’amélioration du taux d’intégration et la réduction de la facture d’importation. Il convient de noter que ce complexe industriel, réalisé dans le cadre d’un partenariat algéro-américain entre le groupe Sonelgaz et le groupe industriel General Electric, est spécialisé dans la fabrication de turbines.

Les capacités de production de ce complexe, dont la mise en service est prévue en décembre 2018, avoisineront les 6 turbines à gaz et 3 turbines électriques par an.

Le Premier ministre a présidé, lors de sa visite de ce complexe industriel, la cérémonie de signature de trois contrats entre le groupe Sonelgaz et General Electric, pour la fourniture de turbines pour le plan de développement de la Société algérienne de production de l’électricité/filiale de Sonelgaz et pour l’achat des équipements de la centrale d’Oumache de Biskra. Le troisième contrat concerne la maintenance des centrales.

Notons que Sellal a inauguré un nouveau lycée de 800 places pédagogiques et 200 places en demi-pension dans la commune d’El-Hassi, située à environ 75 km du chef-lieu de wilaya, comme il s’est enquis des préparatifs concernant l’épreuve du baccalauréat session juin 2017.

Abdelmalek Sellal a, par ailleurs, procédé dans la commune de Fesdis à l’inauguration de 3 000 places pédagogiques du département de formation de base des sciences et des technologies de l’université Batna 2 Chahid Mustapha-Benboulaïd.
Il convient de signaler que la Société nationale d’électricité et du gaz, Sonelgaz, a signé lundi un méga contrat de 3 milliards de dollars avec GE Power, une filiale du géant américain General Electric.

La cérémonie de signature du contrat a eu lieu à Aïn Yagout, en présence du Premier ministre Abdelmalek Sellal, en visite dans cette wilaya de Batna. Il est à préciser que General Electric fournira, dans le cadre de ce contrat, des services de maintenance à long terme pour 10 centrales électriques et procédera, entre autres, à l’installation de 68 mises à niveau de technologies de gaz.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email