-- -- -- / -- -- --
Nationale

Le Premier ministre de Corée du Sud en visite en Algérie le 16 décembre

Le Premier ministre de Corée du Sud en visite en Algérie le 16 décembre

Le Premier ministre de Corée du Sud, Lee Nak-yeon, effectuera du 16 au 18 décembre 2018 une visite officielle en Algérie, ont annoncé les services du Premier ministère.

Lors de sa visite,M. Lee Nak-yeon, qui sera accompagné d’une importante délégation, aura des entretiens avec le Premier ministre Ahmed Ouyahia, ainsi que d’autres responsables algériens. L’Algérie et la Corée du Sud sont liées par un accord de partenariat stratégique signé en 2006. Les deux parties ont appelé, à travers cette déclaration de partenariat stratégique signée mars 2006, à la mise en place d`un partenariat stratégique basé sur l`entente et la confiance mutuelles. L’Algérie est le deuxième pays africain ayant signé un tel accord avec la Corée du Sud. Ce partenariat vise à promouvoir leurs relations multiformes à un plus haut niveau et à renforcer leur coopération dans les domaines politique, économique, financier, culturel, scientifique et technologique, ainsi que dans tous les autres domaines d`intérêt commun. Plus de 55 accords ont déjà été signés entre les deux pays, sans compter les projets d’accord qui vont arriver, certainement, lors de la prochaine visite en Algérie du Premier ministre de Corée du Sud. Aujourd’hui, il existe 26 entreprises coréennes établies en Algérie.

Le projet de Hyundai, à Batna, sera le plus important investissement jamais réalisé par la Corée du Sud dans notre pays. Le cinquième plus grand constructeur automobile dans le monde a décidé de voir grand et d’afficher des ambitions sérieuses pour son développement industriel ici. L’usine sera implantée dans la zone industrielle de Zana Beïda. Une surface de 150 hectares a été dégagée pour accueillir le constructeur ainsi que les sous-traitants. Les investisseurs privés Sud-coréens sont intéressés par le marché algérien, notamment dans les domaines des pièces de rechange, la construction, l’agriculture et l’industrie pharmaceutique. Avec, tout de même, une préférence appuyée pour les mégaprojets touchant surtout les secteurs touristique et hospitalier.

La Corée du Sud est déjà présente en Algérie via des partenariats publics entre les gouvernements des deux pays comme dans l’aquaculture à Skikda, la pomme de terre à Tiaret et la pisciculture à Ouargla. Sans oublier la longue existence de firmes telles Samsung, Daewoo, Hyundai et LG. Durant le premier semestre 2018, les importations algériennes de la Corée s’élevaient à 609 millions de dollars, alors que ses exportations vers ce pays étaient de 474 millions de dollars. La Corée du Sud est l’un des principaux partenaires commerciaux de l’Algérie avec près de 2,3 milliards de dollars d’échanges en 2017 dont près de 700 millions de dollars d’exportations algériennes et 1,6 milliard de dollars d’importations, selon les chiffres des Douanes algériennes. Environ 10 000 Coréens, principalement des hommes d’affaires, visitent chaque année l’Algérie.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email