Le Premier ministre à l’APN : "L'Etat ne renoncera pas à son rôle social" – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Le Premier ministre à l’APN : « L’Etat ne renoncera pas à son rôle social »

Le Premier ministre à l’APN : « L’Etat ne renoncera pas à son rôle social »

L’Etat algérien ne renoncera pas à son rôle social. Le Premier ministre, ministre des Finances, Aymen Benabderrahmane, a été très clair en martelant cette phrase devant les députés qui ont exprimé, depuis le début des plénières, leurs appréhensions quant à l’abandon par les pouvoirs publics de la politique traditionnelle de l’aide sociale et des subventions.

Pour beaucoup d’observateurs, et à la lumière du projet de loi de finances 2022, le gouvernement va complètement changer de démarche en se délestant de sa politique de subventions, et ce en raison de la crise économique qui semble s’inscrire dans la durée et du lourd fardeau de ces transferts sociaux sur le budget de l’Etat, et dont la valeur dépasse allègrement les 17 milliards de dollars par an.

Les interventions des députés n’ont pas manqué d’interpeller le gouvernement sur ce dossier sensible, d’autant que de larges couches de la population craignaient «le frein à main» étatique. La conjoncture sociale et économique ne se prête guère à un retrait massif de l’aide de l’Etat, après la hausse sensible des prix des denrées alimentaires, des fruits et légumes et des services, et ce malgré les promesses d’amortissement de la part du gouvernement. Ainsi, les peurs sont là, exprimées ouvertement dans les médias et maintenant dans l’Hémicycle.

La première mission délicate du Premier ministre est de dissiper ces angoissants questionnements et, surtout, de réagir officiellement sur les intentions de son cabinet.

En annonçant que  l’Algérie « ne renoncera pas à son rôle social », M. Benabderrahmane a voulu mettre fin aux malentendus sur le passage des subventions généralisées aux subventions ciblées. Il a également tenté de rassurer quant au ciblage des véritables bénéficiaires des subventions.

« Les subventions, dont la valeur s’élève à 17 milliards de dollars, ne profiteront plus aux indus bénéficiaires et autres intermédiaires qui ont saigné l’économie nationale en bénéficiant de ces transferts », a soutenu le Premier ministre.

« Les fonds récupérés sur le surplus des subventions sociales de l’Etat, après le ciblage des véritables bénéficiaires, seront affectés à d’autres secteurs comme la santé et l’éducation, et serviront à la revalorisation des salaires ».

« Nous définirons ensemble les mécanismes de mise en œuvre de l’article 187 relatif à la mise en place d’un dispositif national de compensation monétaire au profit des ménages qui y sont éligibles », a-t-il dit.

Le Premier ministre, qui est également le premier argentier du pays, a relevé que les mécanismes de ce nouveau dispositif seront mis en place dans le cadre d’un « comité devant se charger de l’examen des modalités permettant de passer de la subvention généralisée au système de compensation monétaire au profit des véritables bénéficiaires ».

M. Benabderrahmane a fait état d’une étude approfondie lancée il y a plusieurs années afin de fixer les modalités de ciblage des ménages éligibles aux subventions de l’Etat, avec le concours de plusieurs départements ministériels, notamment les ministères de l’Intérieur, des Finances et de la Solidarité nationale, en sus de l’Office national des statistiques (ONS). Ce groupe de travail sera élargi pour regrouper tous les experts et les députés de l’Assemblée populaire nationale (APN).

Pour rappel, la valeur des transferts sociaux au titre de l’exercice 2022 s’élèvera à 1 942 milliards de dinars, soit 8,4% du produit intérieur brut (PIB), avec une baisse de 19% par rapport aux prévisions de la loi de finances complémentaire (LFC) 2021.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email