-- -- -- / -- -- --
Nationale

Le premier “adhan” à la Grande Mosquée d’Alger le 1er Novembre 2016

Le premier “adhan” à la Grande Mosquée d’Alger le 1er Novembre 2016

Le premier adhan (appel à la prière) à la Grande Mosquée d’Alger sera entendu le 1er Novembre 2016. Le projet de la mosquée dont le taux d’avancement actuel avoisine les 30 %, sera livré définitivement le 1er novembre 2016, a annoncé lundi le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Mohamed Aïssa.

« Nous avons choisi cette date symbolique pour marquer la célébration de la fête nationale de la Révolution et nous tâcherons, malgré les retards, que les clés de la mosquée soient livrées à cette date-là », a-t-il déclaré hier lors d’une visite d’inspection au chantier de réalisation de cette mosquée établie dans la commune d’El Mohammadia. Le ministre a ajouté que les plus importants édifices de la mosquée seront réceptionnés en mars 2016.

Les travaux de réalisation de la Grande mosquée d’Alger ont accusé un retard de plusieurs mois qui s’est répercuté sur les délais de livraison du projet fixés initialement à septembre 2015. Le ministre assure toutefois que la cadence des travaux s’est accélérée grâce à l’Agence nationale de réalisation et de gestion de Djamâa Al Djazaïr et ses architectes qui ont incité la société réalisatrice, China State Construction (CSC), à plus de rigueur pour rattraper le temps perdu.

Il a assuré que le rythme des travaux s’accélère et le taux d’avancement des gros œuvres et les travaux de béton armé dépassent les 90 %. Mais, globalement, le projet accuse un retard de 30 %. Sur les raisons de ce retard, le ministre a évoqué notamment le déficit en main-d’œuvre. « Nous avons prévu 3 000 ouvriers mais le nombre constaté est bien en deçà de ce chiffre. Aussi nous avons obligé la société chinoise de renforcer le chantier », a-t-il ajouté.

Le ministre a cité par ailleurs le problème de l’assiette foncière, du fait qu’une surface prévue pour la mise en chantier des bâtiments d’exploitation (administration, poste pour la protection civile, les centrales technique et de sécurité) nécessite la délocalisation de la base de vie de l’entreprise en charge des travaux et la récupération et le délogement de 19 familles. « Le problème devrait être réglé après l’intervention du Premier ministre qui a instruit le wali d’Alger d’évacuer les lieux pour les besoins du projet et de reloger les occupants du terrain. 

Quant au bureau d’étude allemand chargé de la réalisation du plan du projet, le ministre a annoncé que son contrat a pris fin le 20 juillet et qu’il sera remplacé par un bureau canadien. La Grande mosquée d’Alger est conçue pour devenir la plus grande mosquée du monde après celles des deux Lieux Saints de l’islam. Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, avait posé le 31 octobre 2011 la première pierre pour la réalisation de ce projet.

Les travaux de réalisation avaient été lancés officiellement le 20 mai 2012. Six principaux bâtiments de la mosquée sont en état d’avancement important : la salle de prière d’une capacité de 126 000 places, le minaret d’une hauteur de près de 300 mètres, l’esplanade, le centre culturel, la bibliothèque et Dar-El-Qoraân (Maison du Coran).

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email