-- -- -- / -- -- --
Lifestyle Santé

Le plan national anti-cancer, une priorité nationale

Le plan national anti-cancer, une priorité nationale

Le plan national de lutte contre le cancer constitue une « priorité nationale », a affirmé, , le Pr. Messaoud Zitouni, coordinateur national de ce plan, et ce lors de son intervenantion lors d’une journée consacrée au « cancer en Algérie et dans la wilaya de Jijel », initiée par la direction locale de la Santé et de la population et l’Association de wilaya “Adwaa” d’aide aux personnes atteintes de cancer.

Le Pr Zitouni, retraçant l’historique de ce plan, a notamment souligné que cette démarche repose sur un “engagement et une volonté politique” illustrée par l’engagement du président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika. Le chef de l’Etat, a-t-il rappelé, a reconnu que le cancer était une “cause majeure de la santé publique en Algérie, ce qui a conduit au lancement de ce plan pour la période 2015-2019.

Le Pr. Zitouni, qui a rendu hommage à l’association « Adwaa » pour son engagement envers cette cause, a énuméré les 8 axes stratégiques, les objectifs, les actions et les mesures consignés dans ce plan national qu’il a qualifié “d’ambitieux”.

Le tabac, « ennemi public numéro un », est à l’origine de 90 % des cas de cancer du poumon, a alerté le conférencier, avant d’appeler à l’amélioration du dépistage de certaines tumeurs, à la redynamisation du traitement, à l’organisation de l’orientation, à l’accompagnement et au suivi du patient, et au renforcement de la formation et de la recherche. 

« La réduction de la mortalité du cancer avec une amélioration de la qualité de la vie des malades, pendant et après le traitement, fait partie de la nouvelle vision stratégique centrée sur cette maladie”, a encore rappelé le Pr. Zitouni, insistant particulièrement sur la prévention qui demeure un préalable à la réduction du nombre de cancers ainsi que sur le dépistage précoce pour traiter et guérir le malade.

Lors de cette rencontre à laquelle a également assisté le Pr en pédiatrie et militant de la cause nationale, Jean-Paul Grangaud, plusieurs communications ont été présentées devant une assistance composée essentiellement du corps médical de représentants des structures sanitaires publiques et privées de la région.

Elles ont porté notamment sur le registre du cancer, la prise en charge d’un cancer du sein, le critère d’opérabilité d’un nodule thyroïdien, le traitement de la douleur, la prise en charge de l’aplasie ost-chimiothérapie et la chirurgie du cancer en chirurgie générale au sein de l’établissement public hospitalier (EPH) de Jijel.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email