-- -- -- / -- -- --
Lifestyle Santé

Le plan cancer sera présenté dans les jours à venir au président de la République

Le plan cancer sera présenté dans les jours à venir au président de la République

Le plan national de lutte contre le cancer 2015-2019 a été finalisé et sera présenté dans les jours à venir au président de la République, a indiqué à Alger, le chef de service oncologie au Centre Pierre et Marie Curie (CPMC) d’Alger, Pr Kamel Bouzid.

Le Pr Messaoud Zitouni chargé par le président de la République de la mise en œuvre du plan cancer présentera dans les jours à venir le plan finalisé au chef de l’Etat », a précisé le Pr Bouzid, en marge du congrès international de cancer organisé par la Société algérienne d’oncologie médicale (SAOM) en collaboration avec l’Association arabe de lutte contre le cancer (AMAAC).

L’application du plan national cancer est prévue pour le début de l’année et les résultats seront évalués en 2019, a-t-il ajouté.
Par ailleurs, le Pr Bouzid a souligné que les rendez-vous en radiothérapie ont été réduits à 4 semaines au maximum après le diagnostic positif du cancer.

Il a ajouté à ce titre que l’ouverture des nouveaux centres anti-cancer à savoir celui de Batna, Sétif et Annaba permettra de prendre en charge dans les délais requis tous les malades atteints de cette maladie.

Au sujet de la fréquence des cancers, le chef de service oncologie au CHU Blida, le Pr Ada Bounedjar et membre de bureau de l’AMAAC, a rappelé que l’Algérie enregistre 45.000 nouveaux cas de cancer annuellement.

Le cancer le plus répondu en Algérie est celui du sein qui enregistre 10.000 nouveaux cas annuellement, suivi de celui du colon avec 4.000 nouveaux cas et de celui du poumon avec 3500 nouveaux cas, chaque année.

S’agissant des causes des cancers, il a cité la pollution, le changement du mode alimentaire et le tabac, relevant tout de même, que 10 % des cancers sont d’ordre génétique.
En outre, le membre du bureau de l’AMAAC a souligné que les pénuries de médicaments contre le cancer sont maîtrisées dans toutes les wilayas du pays et que 500 médecins ont été formés pour la prise en charge du cancer dans les 40 centres anti cancer de l’ensemble du territoire national.

Il a assuré que les malades ne seront plus dans l’obligation de se déplacer dans les grandes wilayas du nord pour se faire soigner.
Trois thématiques principales ont été retenues pour le congrès, à savoir, le cancer colorectal, le cancer du sein et le cancer du naso-pharynx.

Environ 400 participants ont pris part à cette rencontre qui s’inscrit dans le cadre de la formation continue des médecins et de l’échange d’expérience entre les médecins algériens et étrangers.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email