-- -- -- / -- -- --
Nationale

Le pétrole recule de plus de deux dollars

Le pétrole recule de plus de deux dollars

Les cours du pétrole connaissaient une forte diminution mardi en cours d’échanges européens, le Brent et le WTI enregistraient leur plus bas niveau depuis respectivement quatre et trois ans, toujours plombés par la décision de l’Arabie saoudite de réduire ses prix à ses clients américains.

Dans la matinée, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en décembre valait 82,73 dollars sur l’Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 2,05 dollars par rapport à la clôture de lundi.
Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de “light sweet crude” (WTI) pour la même échéance perdait 2,03 dollars, à 76,75 dollars. 

“Le pétrole a plongé, le brut léger américain passant sous les 78 dollars le baril et le Brent sous les 84 dollars le baril, alors que l’Arabie saoudite a réduit ses prix de vente à ses clients américains”, a signalé un analyste.

Les Saoudiens “ont annoncé une hausse de leur prix de vente à l’Europe et à l’Asie alors que la demande devrait rebondir cet hiver, mais parallèlement les prix aux clients américains ont été réduits afin de défendre leurs parts de marché dans un marché souffrant de plus en plus d’abondance d’offre”, indiquait un autre analyste.

Ces derniers mois, l’Arabie saoudite avait réduit ses prix pour l’Europe et l’Asie, où la demande ne semblait pas très vaillante, mais l’approche de l’hiver fait espérer un rebond de celle-ci.
Aux Etats-Unis, les Saoudiens doivent rivaliser avec le pétrole de schiste, dont l’exploitation a fortement progressé ces dernières années, conduisant à une importante hausse de la production américaine. 

Les investisseurs s’inquiétaient donc d’une guerre des prix entre les pays membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), qui doivent se réunir à Vienne à la fin du mois (27 novembre).

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email