-- -- -- / -- -- --
Monde

Le Pentagone explique les raisons de la collecte du matériel biologique des Russes

Le Pentagone explique les raisons de la collecte du matériel biologique des Russes

Les Américains ont avoué avoir collecté du matériel biologique des Russes, comme l’a précédemment annoncé Vladimir Poutine.

Le Pentagone a en outre expliqué la raison pour laquelle il en avait tellement besoin. Le choix des Russes pour la collecte de biomatériaux pour les besoins des Etats-Unis n’était pas intentionnelle, les travaux ont été liés à l’étude du système musculo-squelettique, a déclaré à Sputnik Beau Downey, un représentant de l’Air Education and Training Command chargé de la formation des aviateurs de l’US Air Force.

Selon un appel d’offre publié le 19 juillet sur le site d’achats publics de la Federal Business Opportunity, l’Armée de l’Air américaine a été intéressée par l’achat de 12 échantillons d’acide ribonucléique (ARN) et de 27 échantillons de membrane synoviale qui produisent le liquide synovial nécessaire pour le fonctionnement articulaire.

D’après Beau Downey, le centre de recherche moléculaire du 59ème groupe médical est actuellement en train de mener des « études sur l’appareil locomoteur afin d’identifier divers biomarqueurs associés aux traumatismes ».

M. Downey a en outre souligné que l’étude en question nécessitait deux séries d’échantillons — avec des maladies et des échantillons de contrôle de l’ARN et de la membrane synoviale.

La première partie des échantillons a été fournie par une « société basée aux États-Unis ». « Dans la requête (du centre de recherche, ndlr), il n’a pas été précisé le lieu où les échantillons devraient être prélevés. Cependant, afin de poursuivre l’étude, on avait besoin d’échantillons similaires.

Comme le premier fournisseur a donné des échantillons de provenance russe, propices au groupe initial des maladies, le groupe de contrôle des échantillons devait également être d’origine russe », a-t-il expliqué. « L’objectif est l’intégrité de la recherche, pas l’origine (des échantillons, ndlr) », a résumé l’interlocuteur de l’agence.

Lors d’une réunion du Conseil des droits de l’homme qui s’est tenue lundi, Vladimir Poutine a déclaré que certaines forces collectaient du matériel biologique des Russes à travers toute la Russie. Selon Dmitri Peskov, porte-parole du Kremlin, certains représentants d’organisations non gouvernementales et d’autres organismes exercent ce genre d’activités. De tels cas ont été signalés par les services secrets russes.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email