-- -- -- / -- -- --
Nationale

Le patron de Indjab se dit déçu par le partenariat étranger

Le patron de Indjab se dit déçu par le partenariat étranger

Le patron de la SGP Indjab, spécialisée dans le bâtiment, Mohamed Yassine Hafiane, considère que le processus de partenariat entamé par les filiales de sa société avec les étrangers n’a pas atteint les objectifs escomptés. « Certaines sociétés mixtes sont toujours en cours de lancement, d’autres ont déjà échoué », a-t-il révélé.

Il a rappelé que trois sociétés mixtes activent déjà sur le marché. Il s’agit de deux joint-ventures créées en partenariats avec des Italiens en Oranie avec un plan de charge de 900 logements et auxquelles s’ajoute une nouvelle société en cours d’installation à Rouïba (Alger) en partenariat avec une entreprise espagnole. « Toutefois, ce bilan est décevant par rapport au nombre important d’accords signés avec notamment les portugais, les espagnols et les italiens », a-t-il estimé dans une déclaration à l’APS. Partant de ce constat, le président du directoire de la société de gestion des participations de l’Etat, Indjab, a affirmé que la société privilégiera désormais la création de groupements au lieu de sociétés mixtes. Le premier responsable de Indjab a annoncé par ailleurs que cette SGP sera restructurée en cinq grandes entreprises spécialisées dans le bâtiment à partir de septembre prochain.

Après avoir obtenu l’approbation du Conseil des participations de l’Etat (CPE) le 24 juillet dernier, les filiales d’Indjab, qui représentent la capacité publique de réalisation, seront reconverties en cinq grandes entreprises publiques économiques EPE sous forme de SPA (société par actions) avec un objectif global de réaliser 80 000 logements par an », selon président du directoire de cette SGP. Ces nouvelles entreprises qui seront basées à Alger, Annaba, Oran, Ouargla et à Béchar, seront opérationnelles début 2015, après avoir réuni toutes les conditions organisationnelles, administratives et juridiques nécessaires. La restructuration d’Indjab permettra de « débureaucratiser » l’acte de gestion, « renforcer » les moyens et « rationaliser » leur utilisation et d’instaurer un management moderne d’entreprise », a assuré M. Hafiane. Le patron d’Indjab a tenu à affirmer que la nouvelle organisation s’appuiera sur des hommes compétents avec le rajeunissement de l’administration.

Il considère par ailleurs que toute action de modernisation doit passer par la révision de la gestion des chantiers ajoutant que la fonction du chef de projet sera « revalorisée ». « La mise en ouvre de ce plan, est primordial dans la mesure où elle nous permet d’avoir les moyens nécessaires pour améliorer la production », a-t-il encore souligné. Il a assuré que le nombre de logements réalisé par les filiales de cette SGP va croître de 10 000 à 20 000 unités. « Cette objectif sera atteint grâce notamment à la modernisation des moyens de réalisation qui a été entamée depuis quelques années, et à l’industrialisation du bâtiment », a-t-il conclu. Le plan de restructuration prévoit la création de cinq usines de préfabrication de logements à l’Est, à l’Ouest, au Centre, au Sud-est et au Sud-ouest du pays, pour couvrir les besoins sur tout le territoire national.

Le CPE a donné, ainsi, son accord pour l’octroi à la SGP Indjab d’un crédit d’Etat pour acheter ces usines qui devront participer à l’amélioration de la qualité du logement, à la réduction des délais de sa réalisation et à la réduction des charges de projets de près de 15%. Coinsernant le sort les structures hiérarchiques après la restructuration, le directoire de la SGP Indjab va continuer encore à exister jusqu’à la mise en place d’un nouveau mécanisme efficace pour gérer la relation directement entre ces entreprises et l’administration centrale (ministère). Le directoire est ainsi « appelé à disparaître tôt ou tard, mais cette question n’est pas à l’ordre de jours », a-t-il dit. La SGP Indjab qui comprend 56 entreprises dont 12 bureaux d’études, s’apprête à livrer entre 15 000 et 16 000 logements en 2014, contre 4600 en 2013 et prévoit de livrer 24 000 unités en 2015, d’après les chiffres avancés par M. Hafiane.

Avec un effectif de plus de 23 000 employés, les entreprises de la SGP Indjab opèrent dans les domaines liés aux travaux de bâtiment, logements et équipements publics, travaux de voiries et réseaux divers (VRD) et d’aménagement extérieurs, réhabilitation de vieux bâti, fabrication de menuiserie aluminium, charpente métallique, production de béton et d’éléments préfabriqués.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email