-- -- -- / -- -- --
Monde

Le patrimoine culturel du pays ravagé

Le patrimoine culturel du pays ravagé

Les images satellites de la Syrie montrent que 290 sites culturels ont été détruits ou endommagés à des degrés divers en trois ans de conflit civil, a rapporté hier l’Institut des Nations unies pour la formation et la recherche (Unitar).

L’Unitar a répertorié 24 sites qui ont été complètement détruits, 189 autres qui ont été gravement ou modérément endommagés, et 77 qui ont vraisemblablement subi des dégâts.
Dans son rapport, l’institut onusien conclut qu’il s’agit d’un « témoignage alarmant sur les dommages que continue de subir l’important patrimoine culturel de la Syrie ».
Le rapport inventorie les dégâts importants subis par des sites classés au patrimoine de l’Unesco, essentiellement à Alep, grande ville du nord de la Syrie.

Les deux camps utilisent d’anciennes forteresses comme bases militaires. L’armée syrienne a positionné des snipers dans la citadelle d’Alep, l’une des forteresses les plus anciennes et les plus vastes au monde.

Les insurgés se sont emparés du Krak des chevaliers, une forteresse qui remonte au temps des croisades. L’armée l’a repris en mars dernier, mais après des mois de bombardements. Certains sites de Rakka, ville aux mains des djihadistes du groupe terroriste Etat islamique, et de la ville de Palmyre, comme des temples romains, ont également été exposés à d’importants dégâts. La ville ancienne de Bosra et des sites byzantins du nord de la Syrie ont également été endommagés, selon
l’Unitar. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email