-- -- -- / -- -- --
Nationale

Le paiement de la deuxième tranche à partir d’octobre

Le paiement de la deuxième tranche à partir d’octobre

L’opération de remise des ordres de versement (OV) de la deuxième tranche du prix des logements de location-vente sera fera à partir du mois d’octobre prochain.

C’est ce qu’a annoncé avant-hier le Directeur général de L’Agence nationale pour l’amélioration et le développement du logement (AADL) Tarek Belaribi.

« L’AADL déploie le maximum d’efforts pour lancer l’opération dès le début du dernier trimestre de l’année 2015 », a-t-il dit au cours d’une réunion d’évaluation du secteur de l’habitat.

L’opération concernera les souscripteurs des programmes AADL de 2001 et 2002 ainsi qu’une partie des souscripteurs de 2013 « dont les enquêtes prouvent qu’ils n’ont bénéficié d’aucune propriété immobilière », a-t-il précisé.

Les services des Domaines et les Conservations foncières « sont actuellement en train de traiter les listes des souscripteurs envoyées par le ministère de l’Habitat pour enquête », avance le même responsable. Une telle opération permettra d’accélérer l’élaboration des contrats de pré-affectation qui devraient être remis aux souscripteurs de 2001 et 2002 avant la fin de l’année.

Parmi ces derniers, 89.152 souscripteurs ont payé la première tranche dont 66.436 sont localisés à Alger. Quant aux souscripteurs de 2013, l’AADL a procédé jusqu’à la semaine en cours à la délivrance de 541.423 OV sur 560.658 dossiers admis, selon le même responsable qui a précisé que 142.230 OV ont été remis aux souscripteurs de la capitale.

Le ministre de l’Habitat et de l’urbanisme et de la ville Abdelmadjid Tebboune a instruit le directeur de l’AADL de « résoudre le problème de tous les souscripteurs n’ayant pas encore reçu leurs OV » en ouvrant la possibilité de mettre en place des bureaux de réception et de contact direct.

Concernant les projets AADL, les données démontrent que les travaux de réalisation ont été lancés pour 145.523 logements dont 38.850 ont été lancés durant les quatre premiers mois de l’année en cours. Sur la totalité des logements lancés, l’agence compte 106.673 unités affichant un taux d’avancement des travaux entre 10 et 14%, alors que le reste est au stade de conclusion de contrats avec les sociétés de réalisation.

Le ministre a indiqué que les 84.477 logements restant seront entamés avant juillet prochain permettant ainsi de lancer la totalité du programme AADL qui compte 230.000 logements.
L’AADL négocie actuellement avec les sociétés figurant dans les short-list établies par le secteur pour le lancement de 47.637 logements. Leurs dossiers seront envoyés la semaine prochaine au ministère en vue de les soumettre au gouvernement pour validation.

Par ailleurs, M. Tebboune a donné des instructions aux responsables de cette agence sur la nécessité de respecter le mode de construction propre aux régions du sud du pays dont les paramètres ont été identifiés par l’arrêté de 2013 comme la réalisation de bâtisses de pas plus de deux étages. 

Concernant la gestion des cités AADL, le ministre a indiqué que son département était prêt à assurer l’appui nécessaire, et ce, à travers la formation d’entreprises de jeunes spécialisées dans la gestion des ensembles immobiliers selon les principes de ce métier : la sécurité, la préservation des biens publics et le traitement convenable des habitants.

Récemment, Teboune annonçait que la livraison des logements AADL souscripteurs de 2001 aura finalement qu’au début de l’année 2016, soit un retard de six mois. Les souscripteurs qui se sont déjà acquittés de la première tranche pourront donc réceptionner leur logement au début de 2016 et ne pourront payer leur deuxième tranche que contre présentation du « certificat négatif », qui prouvera qu’un souscripteur n’a pas bénéficié auparavant d’un logement ou d’un terrain.

Tebboune avait affirmé qu’il s’agissait d’une procédure tout à fait normale et logique exigée dans diverses formules de l’habitat. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email