-- -- -- / -- -- --
Nationale

Le nouveau wali de La Coquette relance les projets en souffrance

Le nouveau wali de La Coquette relance les projets en souffrance

Le nouveau wali d’Annaba, Youcef Cherfa, a entamé sa mission par une série de rencontres et de sorties sur le terrain pour relancer des projets en souffrance, et ce près de huit mois après le décès de son prédécesseur Mohamed-Mounib Sandid. Dès sa prise de fonction, Youcef Cherfa n’a pas chômé.

En témoignent les séances de travail qu’il a tenues avec les directeurs de wilaya alors qu’il n’a pas encore été officiellement installé dans ses fonctions par le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales. Il a commencé par demander à la presse locale, via un communiqué en ligne, de transcrire son nom correctement.

Ce communiqué est suivi de deux autres, lesquels résument les activités engagées depuis son arrivée à Annaba. Il y a eu d’abord les séances de travail avec les directeurs de wilaya, qui lui ont permis de s’enquérir de l’état des lieux dans l’ensemble des secteurs du développement.

A la veille de la rentrée sociale, le nouveau wali a inspecté des projets de développement, notamment des réalisations pédagogiques censées être réceptionnées. Il a présidé, dans ce cadre, une réunion de travail avec tous les responsables concernés, consacrée à l’étude de la situation du pôle urbain Kalitoussa, situé dans la commune de Berrahal.

La zone d’extension urbaine de Kalitoussa s’étale sur une superficie de 164 ha, dont 80 ha sont réservés à l’habitat comptant 7 650 logements, tous segments confondus, ainsi que différents projets d’équipement public (écoles primaires, CEM, lycées, polyclinique, salle de soins, agence P et T, mosquée, bibliothèque, antenne administrative, complexe sportif de proximité).

Cette zone risque donc de connaître, avec la rentrée scolaire 2015-2016, une pression sur ses structures pédagogiques suite à l’attribution prochaine de 1 200 logements. Outre le respect des délais de livraison des projets, Youcef Cherfa a exhorté les responsables concernés à oeuvrer concrètement à l’amélioration du cadre de vie, de l’hygiène publique, à la viabilisation, à l’assainissement, au drainage des eaux pluviales, à l’éclairage public, à l’alimentation en eau potable, ainsi qu’au raccordement en énergie (électricité et gaz de ville).

L’obligation d’achèvement, dans les plus brefs délais, de tous les travaux, notamment ceux concernant le contournement de l’accès au pôle urbain de Kalitoussa – les logements doivent en effet être livrés dans les prochains mois – constitue l’une des priorités de l’heure, a insisté Youcef Cherfa, qui semble privilégier le travail loin des feux de la rampe.

Pour l’une de ses connaissances, un haut fonctionnaire de l’Etat à la retraite, « avec Cherfa, ce ne sera pas du gâteau pour la mafia du foncier. C’est un commis de l’Etat, nommé ici à Annaba, pour satisfaire et régler les besoins des citoyens annabis en grande difficulté ». 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email