-- -- -- / -- -- --
Nationale

Le mystère des Toyota Hilux

Le mystère des Toyota Hilux

En Libye, en Irak, au nord du Mali ou en Syrie, les terroristes d’Al-Qaïda et ceux de Daech se déplacent à bord de milliers de véhicules tout-terrain, dont ceux de marque Toyota Hilux, modifiés de manière à être équipés de mitrailleuses.

Les terroristes semblent ne jamais être à court de ce type de véhicules. D’où se les procurent-ils ?
Le département du Trésor américain a ouvert une enquête afin de comprendre pourquoi les membres de l’Etat islamique roulent tous en tout-terrain Toyota, selon la chaîne américaine ABC News, information rapportée par le Point. 

L’interrogation des autorités américaines est née des images de propagande marquantes de Daech, où l’on voit de longues files de véhicules Toyota Hilux ou Land Cruiser, relativement neufs et généralement recouverts de sable, est-il ajouté.

Le constructeur japonais a immédiatement réagi à l’annonce en indiquant ne pas avoir connaissance d’une quelconque infraction de son règlement de la part de ses distributeurs. Un règlement qui stipule que les distributeurs doivent s’assurer, entre autres, que le véhicule ne sera pas utilisé comme engin de guerre.

L’organisation terroriste Daech continue à utiliser des milliers de véhicules tout terrain de marque Toyota dans plusieurs pays, dont la Libye, l’Irak, le nord du Mali et la Syrie.

L’utilisation de ces tout-terrain permet une grande mobilité aux terroristes de Daech et rend leur élimination difficile.
Des camionnettes Toyota, sur les plates-formes desquelles sont montées des mitrailleuses, permettent aux terroristes de Daech de se déplacer à grande vitesse, évitant ainsi les frappes aériennes.

« Entre le moment du décollage des bombardiers russes de la base à Lattaquié et celui où ils arrivent à la verticale des cibles dans le centre et l’est de la Syrie, il se passe 10 à 15 minutes. « Pendant ce laps de temps, les combattants de l’EI, avec leurs camionnettes Toyota, peuvent s’être déplacés de 3 à 5 km par rapport aux coordonnées GPS qui ont été communiquées aux pilotes russes et aux mécanismes de guidage des bombes embarquées », est-il rapporté par un média libanais.

« C’est la raison pour laquelle la plupart des frappes aériennes de l’aviation russe portaient sur des cibles fixes telles que les dépôts de carburant et de munitions, les centres de commandement et de communication, les centres de fabrication des explosifs », écrit encore ce média libanais.

« Sur la base des informations recueillies grâce à ses drones d’observation, la Russie a estimé que l’EI possèderait un parc de près de dix mille Toyota Hilux et Toyota Tacoma », explique ce média. Les Japonais de Toyota disent interdire de livrer les camionnettes fabriquées au Japon et en Corée du Sud à des organisations terroristes.

Toyota a fait savoir que, dans sa base de données, il y a plusieurs centaines de Toyota Hilux vendues en Irak et qui pourraient avoir été subtilisées par l’EI. En Algérie, des tout-terrain, dont des Toyota Station, sont utilisés par des narcotrafiquants pour le transport de la drogue.

En 2010, le ministère du Commerce, pour des raisons sécuritaires suite à l’utilisation de ce type de véhicules par les groupes de contrebande et de terrorisme en Algérie, a interdit l’importation de véhicules japonais de type Toyota Land Cruiser sur tout le territoire national. Quant à l’achat des autres types de véhicules tout-terrain, celui-ci sera tributaire de conditions très strictes. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email