-- -- -- / -- -- --
Culture

Le musée du Moudjahid connaît une grande affluence

Le musée du Moudjahid connaît une grande affluence

Ryadh El-Feth est très fréquenté en ces journées estivales qui coïncident avec la période des congés pour les travailleurs et les vacances pour les scolaires, sans compter les touristes pour qui la visite de ce site est incontournable.

Parmi les nombreuses attractions, dont notamment l’imposant sanctuaire des martyrs et la vue splendide sur la baie d’Alger, figure le musée du Moudjahid.

C’est le musée de la capitale le plus fréquenté et une visite à ce lieu prestigieux constitue, en cette période de célébration du double anniversaire historique du 20 août, un symbole de reconnaissance aux hauts faits des moudjahidine.

Ils sont nombreux, dont beaucoup de jeunes, à venir découvrir durant cet été un pan du passé historique de l’Algérie. Le musée vaste et fonctionnel, réunissant différentes techniques modernes de communication, fait revivre au temps présent les épopées de la guerre de libération nationale.

La date du 20 août a sa place dans ces vastes espaces glorifiant le combat héroïque des valeureux moudjahiddine. Le portrait de Zighout Youcef, à la tête de la grande offensive du 20 août 1955 dans le Nord constantinois, est bien en vue à côté d’autres grands noms de la lutte de libération nationale.

Cette action de grande envergure, audacieuse et héroïque, a pu confirmer et démontrer la détermination du peuple algérien à en finir avec l’oppression et la sauvagerie coloniale. Ce haut fait historique a également fait savoir aux forces armées coloniales que la révolution algérienne s’embrasait partout sur le territoire national et qu’elle n’était pas limitée à une seule région.

Le 20 août, c’est aussi une année après, soit en 1956, l’affirmation juridique ainsi que la révélation des principes et des idéaux du combat juste de la Révolution, inscrits en lettres d’or dans la plate-forme du congrès de la Soummam.

Le grand artisan de cette rencontre historique, qui a révélé au monde les assises solides du passé, du présent et du futur de la nation algérienne, n’est autre que Abane Ramdane. Avec une force intellectuelle sans commune mesure, il a dressé les lignes directrices à suivre, adossées aux caractéristiques intrinsèques de notre personnalité mais aussi spécifiques et adaptées à une ouverture universelle.

Sur le plan matériel, Abane Ramdane a réalisé des exploits dignes d’un stratège hors pair, et ce en réunissant et en regroupant, en ce 20 août 1956, les responsables de toutes les régions d’Algérie au moment où l’armée d’occupation, dans un environnement et avec des moyens impressionnants, quadrillait la moindre parcelle du pays, empêchant et contrôlant tout déplacement.

Ces événements du 20 août 1955 et 1956, d’une importance cruciale pour le cours du combat du peuple algérien en vue de retrouver sa souveraineté, sont au centre de rencontres avec les moudjahiddine deux fois par semaine.

Ces rendez-vous qu’organise régulièrement le musée du Moudjahid recueillent les précieux témoignages de ces combattants, présents sur le terrain lors des opérations. Nul doute qu’ils apporteront des renseignements et des indications précieux permettant de faire un peu plus la lumière sur ces évènements.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email