-- -- -- / -- -- --
Sports

Le Mouloudia peut nourrir des regrets

Le Mouloudia peut nourrir des regrets

Un point de gagné pour le Mouloudia d’Alger ou deux points de perdu. La question reste posée pour les Vert et Rouge de la capitale qui auraient pu réaliser une meilleure performance pour leur première sortie dans cette phase des poules de la coupe de la CAF à Rustenberg en Afrique du Sud, face à la formation de Platinium Stars.

Partis avec l’espoir de revenir avec au moins un point dans leurs bagages, les Mouloudéens peuvent nourrir des regrets après
s’être contentés d’une seule unité alors qu’il y avait de la
place pour eux pour une victoire.

Le Doyen qui s’est rendu en terre de Mandela amoindri et dans l’inconnu, a, le moins que l’on puisse dire quand même, au fait une entrée plutôt rassurante pour avoir évité surtout de revenir au bercail bredouille. 

La composante alignée par le coach Mouassa pour pallier
l’absence de quelques cadres a fait son boulot et c’est tant
mieux pour l’équipe.

Les Mouloudéens ont en effet d’entrée surpris leurs vis-à-vis en s’installant sans complexe dans leur surface pour mettre les locaux dans le doute.

Les Algérois furent d’ailleurs les premiers à déclencher les hostilités par Bouhenna dont la reprise tête suite à un service de Gourmi est passée tout près des buts du gardien de Platinium. (2’). 

Une chaude alerte qui donnera des ailes pour trouver plus tôt
que prévu le chemin des filets. On jouait la 6’ et c’est Bedbouda qui s’est illustré en catapultant le cuir dans la cage du gardien adverse après un corner tiré au cordeau par le remuant Aouedj. Un scénario inattendu qui poussa les Sud-Africains à réagir très vite sous la pression leur public, obligeant Chaouchi a se montrer très vigilant.

Encouragés par leur avantage au score précoce, les Mouloudéens ont fait montre meilleure maîtrise du ballon, allant jusqu’ à tenter le ko. Mais c’était compter sans. Le retour à la surface de l’équipe locale portée par un public acquis tout à sa cause.

La fatigue d’un long voyage a quelques peu obligé les Vert et Rouge à ronger leur frein et laissant l’opportunité aux Sud- Africains de reprendre confiance.

En effet, après une tentative de Sipho Senne, qui a complètement dévissé alors qu’il était face-à-face avec Chaouchi, une grossière erreur au milieu du terrain de Kacem a permis à Katlego Khunou de remettre les pendules à l’heure avant la pause citron.  

A la reprise, les locaux ont mis plus de pression sur les Algérois pour faire la différence mais en vain. Ce sont les Mouloudéens qui ont failli contre le cours du jeu, reprendre l’avantage au score par Gourmi qui s’est présenté face au gardien de but de Platinum, mais son tir a été détourné in extremis en corner (53’).

Boudebouda aurait pu lui aussi faire mal aux Sud-Africains, échouant une fois encore sur un gardien en état de grâce.

Sen suivront d’autres ratés pour le Mouloudia, signés Karaoui, Gourmi, Djemaouni et Nekkache. De quoi nourrir de grands regrets face à une équipe qui a montré ses limites et qui peut donner des idées et plus d’ambitions au Doyen pour la suite de la rencontre. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email