-- -- -- / -- -- --
Monde Asie

Pourquoi le monde se réjouit de la bonne santé de l’économie chinoise ?

Pourquoi le monde se réjouit de la bonne santé de l’économie chinoise ?

L’économie chinoise a bien rebondi en octobre. Ce qui a consolidé la position de la Chine en tant que seule économie capable de réaliser la croissance en 2020. C’est le verdict rendu par l’agence Bloomberg après la publication, par le gouvernement chinois, des indicateurs économiques d’octobre dernier.
Sa consœur Reuters a abondé dans le même : la performance de l’économie chinoise en octobre s’est révélée meilleure par rapport aux prévisions.

En octobre, l’économie chinoise a maintenu son état de reprise : l’industrie connaît une croissance à grande vitesse, alors que la consommation et l’investissement se redressent. La valeur ajoutée des industries dont le chiffre annuel de ventes dépasse les cinq millions de yuans a connu une croissance de 6,9% en glissement annuel, nettement supérieur à 6,5%, prévision de Reuters ; l’indice de la production du secteur de services a subi une augmentation de 7,4% par rapport à la même période de l’année dernière et s’est élevé de deux points de pourcentage par rapport aux données de septembre.

De plus, la reprise de la consommation sert de soutien à l’ensemble de l’économie. Le volume global de la vente en détail des articles de consommation a atteint 3857,6 milliards de yuans, soit une croissance de 4,3% en glissement annuel ; les recettes du secteur de la restauration se sont élevées à 437,2 milliards de yuans, soit une croissance de 0,8% en glissement annuel et la première croissance positive en 2020.

Il est à noter que les vacances des Fêtes nationale et de la Lune ont joué un rôle très important pour favoriser la croissance économique. Pendant cette période, début octobre, le secteur de la vente au détail et celui de la restauration ont réalisé des chiffres de l’ordre de 1 600 milliards de yuans. On a également noté le mouvement de 637 millions de personnes et un chiffre d’affaire de 466,6 milliards de yuans au secteur du tourisme interne.

Tous ces signaux prouvent que l’économie chinoise avance fermement vers une reprise continuelle. Pour Financial Times, le volume global de la vente au détail a connu, en octobre dernier, la plus rapide croissance de cette année. Ce fait montre que l’élévation de la demande des consommateurs fait avancer une sortie rapide de l’économie chinoise des conséquences du COVID-19.

Comme il est connu de tous, l’emploi est le facteur le plus important pour le bien-être de la population. Malgré les impacts négatifs de la pandémie, les mesures chinoises visant à assurer l’emploi et le bien-être ont porté des fruits et servent actuellement d’une assise non négligeable dans la reprise de l’économie. Cela montre la forte résilience de l’économie chinoise et prouve encore une fois que le contrôle efficace de l’épidémie constitue un passage obligé pour la reprise de l’économie. L’amélioration mois après mois de l’économie chinoise en est une preuve irréfutable.

Les nouveaux moteurs de croissance font accroître davantage l’économie chinoise. Pendant les dix premiers mois de cette année, la valeur ajoutée de l’industrie de fabrication de haute technologie a connu une croissance de 5,9% en glissement annuel. Grâce au dynamisme de l’économie numérique, les nouvelles industries affichent un développement stable, injectent de nouvelles forces motrices et forment de nouveaux atouts pour l’économie chinoise, renforçant ainsi l’attractivité du marché chinois connu pour son plus grand potentiel.

Fin octobre, le fameux établissement d’analyse du marché IHS Markit a mené une enquête auprès de plus de 6 600 entreprises de 12 pays. Les résultats ont montré les affaires que font ces sociétés en Chine, évoluaient plus rapidement. En outre, le marché chinois est le seul terrain sur lequel des multinationales comme Volkswagen et l’Oréal ont connu des états financiers positifs. Dans son rapport, IHS Markit rapporte que pour Apple et Tiffany, l’immensité du marché chinois augmente l’importance de la deuxième économie qu’est la Chine.

Au cours des derniers mois, le monde a effectivement constaté la puissante résilience, la capacité d’auto-rétablissement et l’énorme potentiel de l’économie chinoise.
A travers des mesures et politiques récemment prises, l’économie chinoise se réjouit de conditions favorables pour sa reprise continuelle et la réalisation des objectifs fixés de 2020. Et elle va continuer à donner de l’espoir au rétablissement de l’économie mondiale.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email