-- -- -- / -- -- --
Sports

Le MOB et le RCA entrent dans l’histoire

Le MOB et le RCA entrent dans l’histoire

Historique exploit ! C’est tout ce que l’on peut dire après la qualification du MOB et du RCA, pour la première fois depuis leur création, en finale de la prestigieuse épreuve populaire qui se jouera le 1er mai dans le mythique stade du 5-Juillet.

Après le déroulement des demi-finales, Dame coupe a choisi deux clubs qui ont quelques particularités communes, à savoir le Mouloudia de Béjaïa et Amal El Arba, heureux lauréats, pour animer la finale de cette prestigieuse compétition.

D’abord, fraîchement promus parmi l’élite, lors de la saison 2013/14, consécration considérée comme historique, puisque pour leur deuxième bail parmi les ténors, les Vert et Noir de la Soummam et la formation d’Ezzarga ont réussi à tenir en respect les grosses cylindrées du football national et du coup assurant le maintien à six journées du tomber de rideau.

En outre, avant d’atteindre la dernière étape de l’épreuve qui mènera vers la consécration, les capés des entraîneurs Amrani (pour le MOB) et Mihoubi(RCA) ont arraché leur sésame hors de leurs bases et avec brio, en particulier à l’occasion du carré d’as lors de la série des tirs aux buts.

Il n’en demeure pas moins que cette qualification historique est le fruit d’un travail collégial et d’efforts conjugués de tous les acteurs mais avec une note spéciale pour les deux techniciens de surcroît locaux en l’occurrence Abdelkader Amrani à la tête des Crabes et Mohamed Mihoubi pour les Vikings ayant marqué de leurs empreintes les performances réalisées par leurs protégés, que ce soit en championnat ou pour cet évènement footballistique qui reste le rêve non seulement des joueurs mais aussi des staffs administratif, technique et de toute une ville et une population.

Amrani pour une deuxième, Mihoubi sa première

L’histoire est en train de se refaire pour l’enfant de Tlemcen puisqu’il va vivre sa deuxième finale 10 ans après celle remportée par son équipe l’ASO Chlef en 2005 face à la formation de l’USM Sétif.

Cette fois-ci aux commandes de l’équipe du MOB, il réédite le même exploit en barrant la route à la plus prestigieuse équipe des Hauts-Plateaux, super champion d’Afrique, à savoir l’ES Sétif. A contrario, son antagoniste du RCA jouera sa première finale en tant qu’entraîneur en chef et l’on saura après la fête footballistique du 1er mai lequel des deux brandira le trophée.

Sur les traces de la JSMB

Depuis sa fondation en 1954, le MOB jouera sa première finale dans l’histoire du club comme cela fut le cas en 2008 lorsque le second club de la Soummam en l’occurrence la JSMB a atteint ce stade de la compétition et a remporté le trophée aux dépens du WAT, offrant ainsi à la ville de Béjaïa la première consécration que convoite chaque formation.

Le moins que l’on puisse dire est que l’équipe des Vert et Rouge, rival juré des Crabes leur a montré le chemin pour aller chercher cette coupe et illuminer la ville de Béjaïa. En revanche, la ville de l’Arbaa tient là une belle opportunité pour contribuer à l’histoire de cette cité de la Mitidja et offrir le premier trophée car dans le passé aucune formation n’a réussi le pari. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email