-- -- -- / -- -- --
Nationale

Le ministre du Travail à Médéa : Des projets publics confiés à des jeunes

Le ministre du Travail à Médéa : Des projets publics confiés à des jeunes

En visite d’inspection et de travail dans la wilaya de Médéa, lundi le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Tidjani Hassen Heddam, a insisté sur la nécessité d’accompagner les jeunes porteurs de projets en leur simplifiant les procédures administratives et en mettant en place les mesures de facilitation nécessaires à la création des nouvelles startups. Car l’objectif est d’encourager l’esprit d’entreprise chez les jeunes diplômés universitaires et de promouvoir l’investissement répondant prioritairement aux besoins de l’économie locale, a déclaré le ministre. Dans ses propos, le ministre a rappelé les dispositions de l’instruction du Premier ministre relative à l’octroi de locaux commerciaux aux jeunes entrepreneurs et à leur attribution de quotas prélevés sur la commande publique.

Dans ce cadre, la wilaya de Médéa peut être considérée comme un exemple à suivre en matière de respect de l’instruction citée, étant entendu qu’elle a réservé un quota de 20 % de la commande publique à près de 450 jeunes entreprises, est-il indiqué. A la question relative à l’emploi des jeunes diplômés universitaires et de l’enseignement et de la formation professionnelle, le ministre précisera que le recrutement est soumis aux conditions d’offres d’emploi exprimées par les entités économiques et les dispositifs d’intermédiation, notamment l’Agence nationale de l’emploi (Anem). En outre, il a été souligné tout l’intérêt à préserver la Caisse nationale d’assurance-chômage (Cnac), dispositif qui a été créé dans le cadre de la stabilisation des entreprises et de l’emploi et qui joue un rôle important dans le maintien d’un climat de sécurité et de paix sociale au sein des unités économiques.

Parmi les mesures d’une gestion moderne du service public, il a été cité l’impérieuse nécessité pour les organismes d’emploi de tout mettre en œuvre pour améliorer les conditions d’accueil et d’axer leurs efforts sur le travail de proximité dans la recherche de nouvelles opportunités d’emploi, en accordant la priorité de placement aux demandeurs issus des catégories vulnérables, notamment les personnes aux besoins spécifiques. Aussi paradoxal que cela puisse paraître, le taux de chômage communiqué à travers les déclarations des responsables locaux oscillerait autour de 9 %, chiffre que toutes les données économiques contredisent, eu égard à l’absence quasi-totale des recrutements dans la majorité des secteurs de l’administration et du secteur économiqu

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email