-- -- -- / -- -- --
Nationale

Le ministère renonce au remplacement des départs à la retraite

Le ministère renonce au remplacement des départs à la retraite

L’Algérie compte réduire progressivement le nombre des fonctionnaires estimé à près de 2,5 millions, en renonçant au remplacement des départs à la retraite dans certains postes administratifs. Hier, le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Mohamed El Ghazi, a annoncé que les départs à la retraite dans certains postes administratifs classiques, tels que celui d’agent d’administration, ne seront plus remplacés dans le cadre de la relève.

Le ministre, qui s’est exprimé lors d’une rencontre nationale avec les directeurs de l’emploi de wilaya, a estimé que le nombre actuel de salariés à la Fonction publique est au-dessus des normes de travail au niveau international et que 1,5 million de salariés suffiraient largement. Par ailleurs, M. El Ghazi s’est dit « satisfait » du nombre d’emplois créés durant l’année 2015 qui a enregistré, selon lui, une « nette amélioration » par rapport à l’année 2014 qui a connu un ralentissement.

L’année 2015 a également été « satisfaisante » en matière de création de micro-entreprises dans le cadre des dispositifs de soutien à l’emploi (Agence nationale de soutien à l’emploi de jeunes et Caisse nationale d’assurance chômage), a-t-il noté, qualifiant ce bilan d’ « encourageant ».

M. El Ghazi a indiqué que les instructions du Premier ministre, lors de la rencontre Gouvernement-walis du 29 août 2015, confèrent aux services de l’emploi un rôle central en relation avec les collectivités locales, dans le cadre d’une nouvelle approche visant à promouvoir davantage la diversification de l’économie afin de se libérer de la dépendance vis-à-vis des hydrocarbures.

Il a souligné que les gestionnaires de l’emploi au niveau local « doivent acquérir une connaissance approfondie des potentialités économiques locales et des besoins des wilayas afin de contribuer efficacement au développement local ».

A cette occasion, le ministre a instruit les responsables du secteur de l’emploi au niveau local « de veiller à l’amélioration de l’accompagnement des promoteurs tout au long du processus de création de la microentreprise » et « à l’application effective des dispositions du code des marchés relatives à la réservation de 20% de la commande publique locale ».

le ministre les a également appelés à orienter systématiquement les demandeurs d’emploi sans qualification vers la formation, notamment en apprentissage, et à encourager ceux dont les qualifications ne sont pas ou ne sont plus demandées sur le marché de l’emploi à entreprendre des formations de reconversion dans les métiers demandés.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email