-- -- -- / -- -- --
Nationale

Le ministère de l’Education envisage le bac professionnel

Le ministère de l’Education envisage le bac professionnel

Le ministère de l’Education nationale envisage la création du baccalauréat professionnel en Algérie, selon MesseguemMedjadi, inspecteur général du ministère.

Le bac professionnel, très répandu dans les pays industrialisés, notamment l’Allemagne, répondra aux aspirationsdes élèves de l’enseignement secondaire qui souhaiteraient avoir des diplômes hautement qualifiés mais qui ne sont pas portés sur les formationset les études académiques.  « Nous planchons actuellement sur la mise en place du baccalauréat professionnel et nous souhaitons aboutir à cet objectif en collaboration avec le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et celui de la l’Enseignement et de la Formation professionnels », a indiqué M. Messeguem dans une déclaration à la presse en marge de la conférence nationale sur l’évaluation de la mise en œuvre de la réforme de l’école.
Selon ce responsable, Le ministère de l’Education adhère à cette option car le bac professionnel est aussi un moyen d’accéder à l’université. « Mais la concrétisation de ce projet ne peut se faire sans un travail de coordination harmonieux entre les trois ministères concernés », a-t-il souligné. Pour ce même responsable, la mise en place du bac professionnel est « importante », car c’est une filiale qui devrait représenter un avenir pour une bonne partie de la population scolaire actuellement sans profil. « Il y a des élèves qui sont dans l’enseignement secondaire et orientés vers une formation académique, alors que le profil de l’enseignement professionnel est le plus indiqué pour eux », a-t-il relevé.

Messeguem a rappelé, à cet effet, que le Premier ministre Abdelmalek Sellal avait recommandé d’instaurer le bac professionnel, dans son allocution d’ouverture de cette conférence, précisant que l’atelier chargé de l’orientation scolaire, mis en place à l’occasion de cette rencontre, s’attelle à étudier tous les aspects liés au bac professionnel.

L’idée du bac professionnel a été proposée pour la première fois en Algérie par Karim Younès, lorsqu’il était ministre de la Formation professionnelle. Et le premier baccalauréat professionnel a été prévu en juin 2006, mais il a été annulé par décision du ministère de la Formation et de l’Enseignement professionnels, à l’époque dirigé par El Hadi Khaldi. Laraison avancée est la préservation de la vocation initiale de l’enseignement supérieur et que le bac professionnel ne doit en aucun cas être un tremplin pour l’université.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email