-- -- -- / -- -- --
Nationale

Le Maroc installe «une ligne Challe»

Le Maroc installe «une ligne Challe»

Ce qui n’était qu’une rumeur va finalement se réaliser. Le Maroc va éclairer le mur qui le sépare de l’Algérie tout au long de la frontière, sur 140 km, et les travaux d’installation d’une ligne d’éclairage de ce mur vont être lancés prochainement ; c’est ce que révèle le site marocain « Ya watani ».

En 2014, une clôture de trois mètres de hauteur avait été édifiée par Rabat sur la frontière algéro-marocaine. Cet éclairage sera installé entre les villes orientales de Saâdia et de Figuig.

Selon le wali de la région d’Oujda, Mohamed Mihidia, qui est intervenu jeudi dernier lors d’un débat sur la lutte contre le terrorisme diffusé par 2M, cette clôture métallique servira à « freiner le banditisme et la contrebande et à assurer la sécurité ». De son côté, l’agence française d’information AFP a estimé que ce mur marocain de 140 km qui sépare les deux pays voisins était le seul au monde de ce genre.

Ce mur, érigé le long d’une frontière déjà fermée depuis 1994, servira à assurer la sécurité du Maroc. Mais en réalité, il ne fera que compliquer une situation déjà assez tendue entre les deux pays. Et pour cause ! Le Maroc, consacré par les institutions internationales comme le premier pays pourvoyeur de drogue, ne continue pas moins d’accuser l’Algérie de le noyer en … psychotropes.

Paradoxalement, c’est l’Algérie qui subit la drogue marocaine, la contrebande de carburants, l’immigration clandestine et le trafic d’armes, tous ces maux provenant du royaume.

Mais au lieu d’accepter de s’asseoir autour d’une table avec les autorité algériennes pour discuter de ces fléaux et trouver des solutions comme réclamé par Alger, Rabat n’a pas trouvé mieux que de bâtir un autre mur de Berlin, une barrière de sécurité, équipée de caméras de surveillance.

Enfin, en attendant que le royaume chérifien passe à la nouvelle étape qui consistera probablement à électrifier sa frontière avec l’Algérie, il est malheureux de constater que ce pays frère et voisin réinvente la sinistre ligne Challe, du nom du général français qui a électrifié la frontière avec la Tunisie pour empêcher les moudjahidine d’y entrer et d’y acheminer les armes vers les maquis de l’intérieur du pays. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email