-- -- -- / -- -- --
Nationale

Le Maroc devance largement l’Algérie

Le Maroc devance largement l’Algérie

Les achats d’armes de l’Algérie auprès de la France durant les quatre dernières années sont estimés à 273.5 millions d’euros, selon un rapport de l’Assemblée nationale française repris par le site d’information Algerie1.

Selon le document révélé jeudi, l’Algérie est devancée par son voisin de l’Ouest, le Maroc qui a été fourni par la France durant la même période de référence (2010-2014) pour 723.4 millions d’euros en armement.

Le rapport du Parlement français sur la vente d’armes intervient alors que des informations circulent autour d’un probable contrat d’acquisition par l’Algérie d’auteurs français de type Rafale.

Certains observateurs lient même la dernière visite du président français François Hollande à Alger, à la mi-juin dernier, au forcing français pour fournir l’armée algérienne en avions Rafale, selon la même source médiatique. Le fournisseur principal de l’armée algérienne reste la Russie, avec des contrats qui avoisinent 1,65 milliard de dollars en 2014.

Toujours selon le même rapport, l’Arabie saoudite reste l’un des plus importants clients d’armes françaises avec des contrats de 12 milliards de dollars, suivie du Brésil et de l’Inde avec 6 milliards de dollars toujours durant cette même période. La Frégate européenne Multi-Missions Mohammed VI est l’une des dernières acquisitions du Maroc auprès de la France.

L’armée marocaine a reçu ce bâtiment de combat, qui a coûté 470 millions d’euros, en janvier 2014. Suivant le rapport annuel de l’Institut de recherche sur la paix de Stockholm (SIPRI) pour 2010-2014, l’Algérie est arrivée, durant cette période, première au classement africain des pays plus gros importateurs d’armes. Elle a absorbé 30% des armes vendues en Afrique. Le Maroc arrive juste après elle, avec l’acquisition de 26% des volumes d’armes vendues sur le continent.

Selon le SIPRI, les importations du Maroc en armes se sont multipliées en valeurs, plus de 11 fois, durant la période 2010-2014, par comparaison à la période 2005-2009. Les importations algériennes plus volumineuses en valeurs financières, ont crû de 3% par rapport à la période précédente. Les fournisseurs les plus importants du Maroc en matière d’armement ont été, dans l’ordre, la France, les USA et l’Allemagne.

En outre, un rapport de Strategic Defense Intelligence, site d’information spécialisé dans le marché de l’armement, établit que les dépenses de défense du Maroc progresseront en moyenne de 8,82% en rythme annuel sur la période 2015-2019. Le Maroc devrait ainsi dépenser pas moins de 22,2 milliards de dollars (220,8 milliards de dirhams) durant cette période, estime Strategic Defense Intelligence.

Selon les informations de Strategic Defense Intelligence, les dépenses prioritaires retenues par l’état-major marocain concernent la maintenance des avions et l’achat d’équipements de surveillance et de matériel sous-marin pour ses vaisseaux. En outre, l’armée marocaine renforcerait ses capacités de projection à distance.

A noter enfin que l’index 2015 du site spécialisé Global Firepower place l’armée marocaine au 49e rang mondial des forces armées. Il s’agit d’une progression par rapport à l’index 2014 de Global Firepower qui situait l’armée marocaine à la 65e place mondiale.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email