-- -- -- / -- -- --
Nationale

Le Maroc a montré son arrogance au monde entier ²

Le Maroc a montré son arrogance au monde entier ²

Les 54 membres de l’UA considéraient, en effet, le 4e sommet arabo-africain organisé à Malabo, en Guinée Equatoriale, comme un test révélateur pour vérifier le sérieux du Maroc et son engagement à respecter les principes directeurs de l’UA.

La preuve a été donnée par ce pays qui ne respecte ni l’hospitalité légendaire des Africains ni encore moins les us et coutumes de la diplomatie.

Le roi du Maroc ne mesure sûrement pas encore le geste déplacé qu’il a commis à l’endroit des pays africains et le tort provoqué en initiant une action de boycott avec huit pays arabes lors du 4e sommet arabo-africain à Malabo, en Guinée Equatoriale, qui s’est tenu la semaine dernière, sous prétexte de la présence de la délégation de la RASD.

En encourageant ce type d’action, le roi du Maroc qui aspire à réintégrer l’Union africaine (UA) en janvier prochain à Addis-Abeba, prive ainsi les pays africains d’une manne financière considérable via les projets de contrats qui devaient être conclus entre les pays arabes et africains.

Comment le souverain marocain peut-il encore affirmer que « le Maroc et l’Afrique ne font qu’un et que les séparer serait un déracinement, une erreur » ?

Le roi du Maroc a-t-il oublié ou feint-il d’ignorer que c’est son père, Hassan II, qui a décidé de claquer la porte de l’OUA en 1984 pour dénoncer l’adhésion de la RASD ? Les autorités marocaines qui excellent dans la désinformation, n’en sont pas à leur premier impair.

Que de fois elles ont été prises en flagrant délit de mensonges que ce soit sur la question sahraouie ou par rapport à l’Algérie qu’elles accusent de tous les maux ? Le site de l’agence marocaine de l’information MAP cite les propos du ministre marocain des Affaires étrangères qui justifie la décision du royaume de quitter le sommet arabo-africain par « la présence de l’emblème d’une entité marionnette dans les salles de réunion ».

Or, le Maroc a été invité en tant que pays arabe et non africain ; comment alors peut-il exiger le départ de la délégation sahraouie de la salle de réunion ? Il suffisait alors de renoncer tout simplement à participer à cette conférence sachant d’avance que la RASD allait y siéger, cela pour ne pas pénaliser les pays africains et éviter ainsi de créer un précédent diplomatique très grave dans les relations arabo-africaines.

Déjà dans la presse guinéenne, on précise que la décision du Maroc n’a pas été bien accueillie par la Guinée-équatoriale : « Nous ne pouvons pas encaisser ce coup », indique un responsable du pays hôte. Autre mensonge délivré par les autorités marocaines à la presse.

S’agissant de la décision du Maroc de reprendre son siège au sein de l’Union africaine (UA), le souverain marocain a indiqué que la présence marocaine en Afrique et, notamment, la tournée qu’il effectue en ce moment déplaisent à certains, ajoutant que tous les pays amis de longue date ou amis nouveaux, notamment en Afrique de l’Est, sont unanimes à soutenir le retour du Maroc au sein de l’UA et que « le Maroc et l’Afrique ne font qu’un et les séparer serait un déracinement, une erreur ».

Un membre du Conseil égyptien des affaires étrangères et ancien vice-ministre des affaires étrangères, Ahmed Hacene Rakha, estime que le retrait du Maroc du 4e Forum est un « faux pas politique qui relève d’une complaisance plutôt que d’une position politique » 

« Ceux qui ont dicté au Maroc de se retirer dans le but d’exercer une pression sur l’Union Africaine (UA), doivent savoir que les Africains ne tolèrent pas une telle attitude, et que cela influerait négativement sur l’image des arabes chez les Africains qui nous considéreront comme des royaumes agissant par complaisance », a indiqué le diplomate égyptien.

« Le Maroc a des partenariats avec l’Afrique centrale, l’Afrique de l’Ouest et même l’Afrique australe. On ne peut pas se permettre un tel coup d’éclat », a dénoncé un commentateur de la chaîne de télévision Africa 24 couvrant le sommet.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email