-- -- -- / -- -- --
Nationale

Le marché de la téléphonie fixe s’essouffle

Le marché de la téléphonie fixe s’essouffle

L’année 2014 a été une année noire pour la téléphonie fixe en Algérie, le nombre global d’abonnés ayant atteint 3,098 millions contre 3,595 millions en 2013, soit une baisse de près de 14 %. Le nombre d’abonnés à Internet a, quant à lui, augmenté de 24,64 % avec près de 1,6 million d’abonnés durant la même période selon les chiffres de l’Autorité de régulation de la poste et des télécommunications (ARPT).

Pour la deuxième année consécutive, une tendance baissière est observée. En effet, le parc de abonné de la téléphonie fixe a évolué négativement en 2013 (-5,11 %), poursuivant cette tendance en 2014
(-13,82 %). La densité téléphonique a enregistré la même tendance baissière passant de 9,29 % en 2013 à 7,85 % en 2014, au même titre que la proportion des ménages disposant d’une ligne fixe qui est passée de 47,68 % en 2013 à 40,04 % en 2014.
S’agissant de la répartition des abonnés par type de réseau, l’ARPT fait remarquer que le segment filaire se taille la part du lion avec 2 825 827 abonnés, soit 91,79 % contre 272 960 abonnés pour le radioélectrique, soit 8,81 %. Le trafic téléphonique a été estimé à 3 862 millions de minutes en 2014 contre 4 345 millions en 2013.
Le secteur de la téléphonie fixe a généré en 2014 un chiffre d’affaires de 81,51 milliards de dinars, en hausse de 11,12 % par rapport à 2013 (73,36 milliards de dinars). Cette hausse du chiffre d’affaires est expliquée par celle du nombre d’abonnés à Internet en Algérie, qui a atteint près de 1,6 million à la fin de 2014, en hausse de 24,64 % comparativement à 2013, selon le rapport de l’ARPT.

Le parc des abonnés à Internet est passé de 1 283 420 en 2013 à 1 599 692 abonnés en 2014 et le taux de la densité internet de 3,32 % en 2013 à 4,05, alors que la proportion des ménages disposant d’un accès à l’Internet a connu une progression plus importante, passant de 19,65 % à 24 %.

Près de 1,6 million d’abonnés ADSL

Le haut débit fixe (ADSL) compte 1 518 629 abonnés en 2014, soit 94,93 % du nombre total des abonnés, contre 80 693 abonnés (5,04 %) au haut débit sans fil en mode fixe (4G LTE), qui est une nouvelle technologie introduite en avril dernier dans le pays et a concerné, dans un premier temps, les entreprises et les cybercafés avant de s’étendre aux particuliers.

Le reste des abonnés à l’Internet concerne le Wimax (standard de communication utilisé surtout comme mode de transmission et d’accès à Internet haut débit sur une zone géographique étendue) avec seulement 370 abonnés, soit 0,02 %.

Reste à savoir que fera la nouvelle ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication pour relancer le marché de la téléphonie fixe qui s’essouffle. La question de l’ouverture du marché à de nouveaux concurrents privés ou publics a été posée par son prédécesseur, mais l’actuelle ministre Mme Houda-Imène Feraoun, semble être opposée à l’idée de l’arrivée d’un nouvel opérateur de téléphonie fixe, laissant Algérie Télécom comme le seul et unique opérateur du plus grand pays d’Afrique.

C’est dire la mission délicate de notre opérateur national, qui consiste à satisfaire la demande de 48 wilayas réparties sur plus de 2,3 millions de kilomètres.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email