Le marché de gros de Boufarik change de main – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Le marché de gros de Boufarik change de main

Le marché de gros de Boufarik change de main

Après plusieurs mois de tractations, durant lesquels la situation de la location du marché de gros de Boufarik a fait couler beaucoup d’encre, la nouvelle équipe des élus de l’APC de Boufarik, avec le nouveau P/APC aux commandes depuis le mois de décembre 2021, a sonné le glas d’un mode de location du marché de gros archaïque et rudimentaire. Sa location depuis les trois derniers mandats ne dépassait pas 12, voire 14 milliards de centimes par année.

Le même acquéreur se voyait à chaque fois attribuer le marché avec le même montant, et ce depuis plus de dix années. Contacté par le Jeune Indépendant, le P/APC de la commune de Boufarik, Merouane Hadj Bouregaa a déclaré : « Juste après avoir récupéré le marché, après expiration du contrat de l’ex-acquéreur, une adjudication a été lancée avec l’aval de tous les membres réunis en assemblée.

Un carnet des charges a été établi et conçu suivant la réglementation en vigueur du code communal. On a reçu quelques offres au début du mois de novembre, dont celle du propriétaire d’Agromel et celle de l’acquéreur du marché de gros de la commune de Bougara, avec une offre de 32,4 milliards de centimes par année.

Hélas, l’adjudication a été annulée par décision de justice suite à la plainte déposée par l’ex-acquéreur pour non-conformité du cahier des charges. C’est ce qui nous a amenés à refaire un autre cahier des charges et à attendre trois mois pour que le nouveau propriétaire, en l’occurrence M. Sakouchi, P-DG d’Agromel, prenne les rênes du marché, et ce après approbation de toutes les autorités locales et de wilaya, dont le chef de daïra, le wali de Blida, le DRAG et le DRAL. Le 1er mars 2023, à minuit une minute, en signant la prise en charge, M. Sakouchi, a pris en main le marché de gros.

L’APC a géré le marché pendant la période de transition, qui a duré trois mois et dont le montant récolté est de 5,7 milliards de centimes, selon le P/APC de Boufarik. « C’est une manne considérable qui vient renflouer les caisses de notre APC car nous nous sommes entendus avec le nouveau patron du marché sur un versement le 10 de chaque mois », a-t-il ajouté. Il convient de noter que le marché de gros de Boufarik, dont l’existence remonte à plus d’un siècle, est le poumon de la ville de Boufarik. Il occupe une superficie de 4 ha et possède plus de 400 carreaux pour les mandataires ainsi qu’un abattoir. Avec cette manne, le citoyen attend beaucoup du P/APC pour un développement propice de sa commune, en constante dégradation. 

 

 

 

 

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email