Le MAK et Rachad classés organisations terroristes – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Le MAK et Rachad classés organisations terroristes

Le MAK et Rachad classés organisations terroristes

C’est une décision capitale que vient de prendre le Haut Conseil de Sécurité (HSC), qui s’est réuni, mardi en session ordinaire, sous la présidence du Chef de l’Etat, Abdelmadjid Tebboune. Le MAK et Rachad sont désormais classées en tant qu’organisations terroristes.

Passant en revue les dispositions liées à la réouverture des frontières aériennes et maritimes ( les voies terrestres resteront fermées jusqu’à nouvel ordre) et les conditions de leur mise en œuvre, notamment dans le volet de la sécurité sanitaire, le HCS a eu surtout à adopter une résolution capitale, traduite par la classification du Mouvement pour l’Autonomie de la Kabylie (MAK) et le Mouvement islamiste RACHAD comme «organisations terroristes».

La décision était prévisible selon certains observateurs de la scène politique nationale, après les récents événements qu’a connu le pays. Le Haut Conseil de Sécurité « s’est également penché sur les actes hostiles et subversifs commis par les mouvements dits (Rachad) et (MAK) pour déstabiliser le pays et attenter à sa sécurité, et décidé, dans ce cadre, de les classer sur la liste des organisations terroristes et de les traiter comme telles », selon le communiqué diffusé par la Présidence de la République.

Il faut noter que récemment, la présidence de la république avait dénoncé ces deux mouvements, l’un séparatiste et l’autre fondamentaliste, les accusant d’être derrière certains troubles qui ont eu lieu à travers le pays. Les actes subversifs ont surtout touché les manifestations de vendredi, notamment dans les slogans nouveaux qui ont fait leur apparition, ainsi que dans certaines actions, comme les grèves, débrayages, les rassemblements et autres sit-in.

Il faut souligner que des responsables de Rachad sont poursuivis par la justice algérienne, après leurs condamnations pour de nombreux faits subversifs et atteinte à l’unité nationale. Ces responsables, dont le principal animateur, vivent notamment en Angleterre ou en Suisse.

A noter que dans la matinée d’aujourd’hui, le Chef du MAK en exil, Ferhat Mehenni, a été placé en garde à vue à Paris. Cependant, cette garde à vue n’a aucun lien avec la décision du Haut Conseil de Sécurité, ni avec la récente convention judiciaire sur l’extradition signée entre le gouvernement algérien et son homologue français.

Le Haut Conseil de Sécurité a aussi abordé « les derniers préparatifs des élections législatives du 12 juin 2021 ». Le Président Tebboune « s’est dit satisfait des efforts consentis par les institutions de l’Etat pour assurer le déroulement du rendez-vous électoral dans de bonnes conditions », a conclu le communiqué.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email