-- -- -- / -- -- --
Culture

Le maitre du Malouf tire sa révérance

Le maitre du Malouf tire sa révérance

Le violent de Hadj Mohamed Tahar Fergani tire définitivement sa révérence après le départ de son maitre à l’âge de 88 ans. Le maitre du malouf El hadj Mohamed Tahar Fergani est décédé mercredi tard dans la soirée au centre hospitalier Pompidou à Paris où il a été admis il y a quelques jours à la suite de la dégradation de son état de santé.
La scène artistique nationale vient ainsi de perdre en moins d’une semaine deux monuments de la chanson populaire après le départ du cheikh du chaâbi Amar Ezzahi.
El Hadj El Fergani comme aiment à le surnommé ses passionnés est resté pendant plusieurs années un des symboles du patrimoine immatériel de la cité du Rocher.
Sa voix roque et puissante parfaitement adaptée au genre musical andalou adopté au début du 20ème siècle par les habitants de la ville a bercé des dizaines de milliers d’amoureux du style musical constantinois depuis le début des années cinquante jusqu’à la fin des années 2010.
Né en 1928 à Constantine au sein d’une famille de musiciens où il s’est initié dès son jeune âge au chant, le majestueux interprète de « Dhalma » et de « Salah Bey » laisse derrière lui un riche héritage musical. Une discographie à faire envier le plus prolifique des musiciens. Plus d’une centaines d’enregistrements lui sont attribués.
Il est resté pendant des années l’un des derniers héritiers du malouf constantinois du siècle derniers.
Après avoir hérité lui et sa sœur Z’hor -dont la voix douce fut également très appréciée par les amoureux du style musical-, cet art de l’entourage dans lequel baignait son père Hamou Fergani, Mohamed Tahar Fergani laisse comme il l’aimait souvent à le répéter à chacune de ses sorties médiatiques des héritiers. Ses Fils Salim et Mourad ou encore son petit fils Mohamed Adlène auront la pénible tâche de bien tenir le relai. Le jeune Adlène a récemment porté le style constantinois sur la scène d’Arab Idole, une émission télévisée diffusée sur des chaines moyen-orientales. Des arrangements ont toutefois été réalisés pour les besoins de l’auditorium.
 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email