-- -- -- / -- -- --
Sports

Le leader et le Doyen sous perfusion, la JS Saoura et la JS Kabylie gagnent du galon

Le leader et le Doyen sous perfusion, la JS Saoura et la JS Kabylie gagnent du galon

Scindée en deux étapes, cette 25e journée du championnat nationale de Ligue 1 Mobilis – elle a vu seulement quatre matchs se dérouler samedi pour cause de participation de nos clubs à la Ligue des champions d’Afrique (l’ESS et MOB) et à la coupe de (la CAF MCO et CSC), a été marquée par deux revers qui prêtent à interrogation. Le premier, et il constitue une surprise de taille a vu le second revers consécutif du leader l’USM Alger. Les Rouge et Noir de Soustara, caracolant seul en tête avec une très bonne marge d’avance suffisant à leur consécration avant terme cette saison ont baissé pavillon, chez eux, devant la JS Saoura, et ce quelques jours seulement après avoir pris un sac plein à Relizane devant une formation du Rapid jouant pour sa survie. Une défaite des Usmistes à domicile qui risque de coûter cher au coach Hamdi en fin de parcours, pour ne pas dire que ses jours sans déjà comptés. En revanche, dans le camp des Sudistes, c’est vraiment l’embellie et il y a de quoi pavoiser avec cette par cette cinquième place laissant la porte ouverte pour une éventuelle participation à une compétition continentale. L’autre coup de tonnerre ayant ébranlé tout Alger c’est la lourde défaite pour ne pas dire l’humiliation du MCA face à une équipe du RCA, les deux pieds déjà en enfer. Et dire que les Vikings ne se sont pas entrainés tout au long de la semaine précédent ce match, pour revendiquer la régularisation de leurs arriérés. Les camarades du toujours jeune Houcine Achiou dans un sursaut d’orgueil extraordinaire et avec un cœur gros comme çà ont donné une véritable leçon de bravoure et d’amour des couleurs aux Mouloudéens sur le terrain en joignant l’art et la manière. En tout cas, cette défaite sur le score de trois buts à un à la veille d’une demi-finale de coupe d’Algérie risque de laisser des séquelles sur le plan psychologique dans le camp du Doyen et provoquera des changements à la barre technique où Lotfi Amrouche est plus que jamais sur un siège éjectable. Toujours est-il que cette victoire permet au RCA de céder provisoirement la lanterne rouge à l’ASMO, alors que le MCA risque de connaître une fin de saison difficile. A mettre en exergue également pour ce round, la précieuse victoire de la JSK , la troisième d’affilée faut il le signaler aux dépens du NAHD. Le sorcier blanc Kamel Mouassa venu à la rescousse à la place de Bijotat propulse du coup les Canaris sur la troisième marche du podium et en profitent pour gagner du galon non sans voir plus grand pour la suite d’un calendrier favorable. Au stade du 20 Août 1955, l’offensive était à l’honneur comme l’indique le score de trois buts partout qui a sanctionné les débats entre le CRB et le RCR. En somme, le grand enseignement à l’issue de cette opposition aux objectifs opposés est que le Rapid ne veut pas abdiquer dans la course au maintien même si les camarades de Zidane demeurent en mauvaise posture en position de potentiel relégable, alors que le Chabab a raté une bonne opportunité de rejoindre provisoirement à la seconde place le MOB et la JSS.

Résultats partiels et classement du championnat :

RC Arbâa – MC Alger 3-1
JS Kabylie – NA Hussein Dey 1-0
CR Belouizdad – RC Relizane 3-3 
USM Alger – JS Saoura 1-2
Vendredi 15 avril :
Constantine : CS Constantine – ASM Oran
(16 h)
Oran : MC Oran – USM Harrach (18 h)
Sétif : ES Sétif – DRB Tadjenanet (18 h)
Béjaïa : MO Béjaïa – USM Blida (18 h)
 
Classement Pts J 
1). USM Alger 51 25 
2). MO Béjaïa 38 24
 JS Saoura 38 25
4). DRB Tadjenanet 37 24
5). CR Belouizdad 36 25
6—). JS Kabylie 35 25
7). NA Hussein Dey 33 25
8). USM El-Harrach 32 24
—). MC Oran 32 24
—). MC Alger 32 25
11). ES Sétif 31 24
12). CS Constantine 29 24
13). USM Blida 28 24
—). RC Relizane 28 25
15). RC Arbaâ 19 25
16). ASM Oran 18 24.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email