-- -- -- / -- -- --
Nationale

Le jugement civil contre Abdelmoumene Khalifa attendu

Le jugement civil contre Abdelmoumene Khalifa  attendu

Le président du tribunal criminel de Blida, Antar Menouar rendra aujourd’hui son verdict en matière civile dans l’affaire de Abdelmoumene Rafik Khalifa qui a été rappelons-le, condamné le 23 juin dernier à dix-huit ans de réclusion criminelle.

En effet, le président chargé du dossier, qui s’est réuni avec ses conseillers Messekem Zahia et Laid Boukhobza, depuis le 23 juin passé, se prononcera aujourd’hui quant aux dommages et intérêts que devra verser l’ex-patron du Groupe Khalifa, lequel regroupait plusieurs filiales, entre autres Khalifa Airways, Khalifa Construction et Khalifa Carthing, aux petits déposants ainsi qu’aux sociétés privées et entreprises étatiques ayant déposé des fonds au niveau des différentes agences qui dépendaient de Khalifa Bank.

Pour rappel, des peines allant d’un an de prison avec sursis, en passant par trois, cinq, six, huit, dix et dix-huit ans de prison ferme, ont été prononcées contre les 71 accusés. Le même tribunal a prononcé 53 acquittements et 18 condamnations contre les proches collaborateurs de l’ex-golden boy, dont la majorité écrasante ont quitté leurs cellules de l’établissement pénitentiaire de Blida où ils étaient incarcérés.

Certains d’entre eux ont été écroués la veille du procès après cassation, qui a duré plus de 35 jours au tribunal criminel de Blida. Il convient rappeler que le procureur général en Zerg El-Ras Mohamed, a introduit des pourvois en cassation à la chambre criminelle de la Cour suprême, sollicitant la révision des décisions prononcées en faveur des inculpés ayant bénéficié des acquittements.

Le même procureur a introduit un pourvoi en cassation auprès de la même chambre de la plus instance judiciaire contre Abdelmoumene Rafik Khalifa estimant que la peine prononcée contre ce dernier est « clémente », par rapport aux chefs d’inculpation retenus contre lui par les juges de la chambre d’accusation de la cour de Blida, juste après les délibérations du 23 juin dernier. Le procureur avait requis la réclusion à vie contre l’ex-premier responsable de Khalifa Bank.

Par ailleurs, suite à un sondage d’opinions effectué auprès des avocats, des parents et proches des mis en cause, Me Nora Chelli Ould Hocine et Mes Bouitaouine Tayeb et Medjhouda Merouane ont été choisis comme étant les meilleures plaidoiries.
Par ailleurs, le parquet général de la cour de Blida, à leur tête le premier responsable Ladjine Zouaoui, a mis à la disposition des journalistes tous les moyens, notamment matériel pour assurer une bonne couverture médiatique et journalistique.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email