-- -- -- / -- -- --
Culture

Le Haut-Commissariat à l’amazighité organise une journée pédagogique

Le Haut-Commissariat à l’amazighité organise une journée pédagogique

Ce début de semaine, le Haut-Commissariat à l’amazighité (HCA) a organisé en son siège une journée pédagogique au profit des enseignants de tamazight chargés de l’apprentissage de cette langue nationale pour adultes. Ils étaient une cinquantaine d’enseignants venus de dix-neuf wilayas du pays.

« La demande de l’apprentissage de tamazight est importante chez les adultes partout dans le pays. Aussi, en partenariat avec l’association algérienne Iqra et l’Office national de l’alphabétisation, nous organisons une journée pédogogique pour les enseignant de tamazight chargés d’enseigner cette langue en direction des adultes », précise Si El Hachemi Assad, secrétaire général du HCA.

L’ouverture de cette journée pédagogique a été marquée par la participation, en plus de la présence de Si El Hachemi Assad, de Mme Aïcha Barki, présidente de l’association algérienne Iqra, de son secrétaire général, Hocine Khelid, et de Kamel Karbouche ainsi que de Hacène Slimani, respectivement directeur et secrétaire général de l’Office national d’alphabétisation.

Le HCA utilisera les structures et les espaces répartis sur tout le territoire national de l’Office national d’alphabétisation, tout en fournissant le manuel d’apprentissage que ses équipes d’experts et de pédagogues ont conçu.

Pour cette action, un protocole d’accord avait été signé récemment avec l’association algérienne Iqra. Le programme de cette journée pédagogique comprend plusieurs volets. Le premier est une note méthodologique sur le déroulement de la journée exposée par Cherifa Bilek, chargée de l’enseignement et de la formation et deBoudjema Aziri, directeur de l’enseignement et de la recherche, tous deux membres du HCA.

Mme Ghenima Rekis Kemkem, formatrice de formateurs et auteure de manuels scolaires, a donné un cours sur les spécificités de la formation pour adultes. Brahim Hamek, professeur à l’université de Béjaïa, a expliqué l’utilisation du manuel de tamazight. 

Ali Lounis, Inspecteur de tamazight, a dévoilé comment concevoir une séance de compréhension orale et écrite. Quant à Salim Lounici, professeur à l’université de Batna, il a fait état des étapes de la progression pédagogique.

Boussad Kebir, inspecteur de tamazight, a expliqué comment concevoir une séance de grammaire et de vocabulaire. Abdellah Nouh, professeur à l’université de Tizi Ouzou a traité du sujet de l’usage des variantes dans l’apprentissage de tamazight et c’est Yacine Zidane, professeur à l’université de Béjaïa, qui a terminé la journée pédagogique en prenant le modèle de la variante targuie en tant qu’illustration de l’enseignement de tamazight. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email