-- -- -- / -- -- --
Culture

Le Haut commissariat à l’amazighité mobilise l’ensemble de ses moyens

Le Haut commissariat à l’amazighité mobilise l’ensemble de ses moyens

La célébration de Yennayer cette année s’étale sur quatre jours, du 9 au 12 janvier. Les activités se dérouleront en partenariat avec trois ministères, celui de l’Education nationale, celui de la Culture et celui de de la Solidarité nationale de la Famille et de la condition féminine.

Le programme de ces activités est centré essentiellement au palais de la Culture avec un élargissement sur les quarante-huit wilayas. Le haut commissariat à l’amazighité a mobilisé l’ensemble de ses moyens pour une préparation en profondeur et la prise en charge de la réalisation de ces activités, à la fois culturelles et pédagogiques. 

Déjà en effet, ce programme débute dès le 8 janvier avec l’accueil des participants et l’installation des stands d’exposition. Dès le lendemain, samedi 9 janvier, aura lieu l’ouverture officielle au palais de la Culture en présence de M. Si El Hachemi Assad, secrétaire général du Haut commissariat à l’amazighité, de M. Azzedine Mihoubi, ministre de la Culture et de Mme Nouria Benghebrit, ministre de l’Education nationale.

 Trois ateliers seront mis en place avec la tenue d’une table ronde ayant pour thème les traductions vers tamazight, la calligraphie et les écritures tamazighes, ainsi que la connaissance de notre histoire. En fin de journées est prévue une représentation théâtrale de la troupe de Guelma.

Le lendemain, dimache 10 janvier, sera lancé le départ de cinq caravanes culturelles qui vont sillonner pratiquement tout le territoire algérien.

L’après-midi de ce dimanche est réservé à la poursuite des ateliers puis à l’accueil des élèves des établissements scolaires. Un remarquable récital poétique est programmé, mettant en valeur l’ensemble des variantes de la langue amazighe. Le soir de ce dimanche est prévue, en avant-première, la projection du long métrage de Smail Yazid avec pour titre Vava Moh.

Le lundi 11 janvier sera marqué par la continuité des ateliers, l’organisation d’une table ronde ayant pour thème la promotion du patrimoine immatériel, les démonstrations de la maison d’édition Tafat, le montage d’un mariage traditionnel de Bejaia.

Cette journée de lundi sera animée également par des troupes folkloriques Quant à la journée de Yennayer, le mardi 12 janvier, le programme comprend, toujours au palais de la Culture, la continuation des manifestations culturelles avec l’annonce du concours pour la réalisation de la statue de Massinissa et le dévoilement du premier clavier dédié à l’écriture de tamazight.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email