-- -- -- / -- -- --
Sports

Le GSP prend seul les commandes

Le GSP prend seul  les commandes

Un bilan sommaire s’impose après six journées du Championnat national de handball chez les hommes pour dire, globalement, que l’esprit d’adversité bat son plein depuis le début de l’exercice 2015-2016, et tout laisse à croire que les différents challenges vont être suivis avec beaucoup d’intérêt jusqu’au printemps prochain.

Ce week-end, on a joué pour le compte de la sixième journée et en jetant un œil sur les résultats, on s’aperçoit que seule l’opposition entre le WABO et le CCL a connu un score large à son terme. 27-17 au profit des visiteurs, et déjà on se pose la question sur le dur apprentissage du WAB Ouargla parmi les élitistes. Les autres scores sont quelque peu serrés et n’excèdent pas les 5 buts d’écart.

Cet état de fait a connu le jour il y a trois ans à l’issue des play-offs de la saison 2013-2014. Depuis, et à chaque play-off, les scores sont serrés, mais cela n’a servi de bonne leçon pour créer une poule unique composée des huit meilleures équipes pour maintenir le niveau.

Les Pétroliers retrouvent le leadership

Après six journées, les protégés du duo Zeguelli – Kettir occupent seuls la première place tout en demeurant invaincus. Une place méritée, puisque ces derniers ont déjà effectué deux excellentes sorties ponctuées par un score de parité chez le champion en titre, la JSE Skikda, et puis ce joli succès arraché chez les Criquets du CRBBA (24-25).

C’est dire que les Pétroliers veulent montrer que la saison dernière n’était qu’un accident de parcours, puisqu’ils avaient été « bouffés » par des blessures. 

C’est la seule équipe en compagnie du CRB Baraki, qui reste invaincue depuis le début de l’exercice mais les poulains de Karim Bechkour demeurent les rois des scores de parité car, en six matches, le CRBB a connu quatre matches nuls. Baraki est quatrième au classement avec un total de huit points, soit avec deux longueurs de retard sur les Pétroliers. 

Chelghoum Laïd : La surprise de la saison ?

Le Croissant de Chelghoum Laïd est en train d’effectuer un excellent parcours, puisque les poulains de Badis sont logés à la même enseigne que l’ES Aïn Touta, soit à la deuxième place, à une toute petite longueur du leader, le GS Pétroliers. Avec quatre victoires, un nul (à El Oued 26-26) et une seule défaite, les Chelghoumis sont bien partis pour réaliser une bonne saison. Mieux encore, le CCL possède une défense infranchissable (116 buts encaissés), 2e meilleure défense du championnat derrière le CRB Baraki qui a encaissé 101 buts.

Le GDS Pétroliers vient en troisième position avec 123 buts. Aussi, le CCL a récolté 3 points sur les quatre possibles lors des deux dernières journées, puisqu’il a évolué en déplacement durant ces deux rencontres.
Comme Chelghoum Laïd, il y a aussi l’ES Aïn Touta de Nourredine Henni qui effectue aussi une excellente saison.

Dauphin du GSP, Aïn Touta possède la meilleure attaque du championnat avec 168 buts marqués (moyenne de 23 buts par match). Les Aurésiens sont revenus de Baraki avec un joli score de parité (19 partout), ce qui augure des jours pleins d’avenir pour cette formation.

Première victoire du MC Oran

Il était temps pour un club qui avait marqué l’histoire du handball national durant les folles années des Bendjemil, Doballah, Bessedjrari, Bouziane et Nedjel, pour ne citer que ceux-là. Le MC Oran a, enfin, signé son premier succès de la saison en s’imposant devant Boufarik sur le score de 26 à 23.

Du coup, les Oranais surclassent leurs adversaires du jour au classement pour leur céder l’avant-dernière loge. Cependant, les Oranais ne sont pas encore sortis de la zone dangereuse. Les statistiques ne tournant pas favorablement à leur compte. 

Avec trois points au compteur pour une défense qui a encaissé 158 buts contre une attaque un peu timide (143 buts), les Oranais devront provoquer ce sursaut d’orgueil pour souhaiter rester l’année prochaine parmi les ténors de la division 1.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email