-- -- -- / -- -- --
Sports

Le GSP prend option face au HBCEB (23-22)

Le GSP prend option face  au HBCEB (23-22)

La première journée de la 3e édition de la Coupe arabe des clubs vainqueurs de coupes qui se déroule à Agadir (Maroc) a été caractérisée par la victoire des Pétrolières aux dépens du HBC El- Biar sur le score de 23 à 22 au terme d’une rencontre palpitante qui a tenu en haleine toute l’assistance présente à la salle Dcheira.

Parmi cette assistance, il y a lieu de signaler la présence du président de l’Union arabe de handball, le Saoudien Suelieman Turki Khlioui, qui est resté étonné par le niveau de jeu des deux équipes algériennes. D’ailleurs, avant le début de la rencontre, il avait craint que les deux équipes ne déçoivent la paire d’arbitres slovaques (Michal Badira et Jaroslav Ondogrecula) désignés pour ce choc.

Déjà, à la mi-temps, il avait confié à un membre de l’Union arabe qu’il était très satisfait du rendement des deux clubs algériens sur le terrain. Pour revenir à ce match entre le GS Pétroliers et le HBC El-Biar, il était clair que les actrices sur le terrain se craignaient quelque peu, d’où des erreurs de part et d’autre furent observées dès l’entame de la rencontre. Pourtant, le GS Pétroliers, par l’entremise de Dob et Ould Taleb, ouvre le bal et mène 2-0 (3’).

En face, les El-Biaroises rétorquent et nivèlent le score à 3 partout après 6 minutes de jeu avant de mener pour la première fois 4 à 3 quand Benaicha part en contre-attaque pour battre la gardienne Abdelkader, pourtant irréprochable. Profitant d’un léger fléchissement du GSP, les protégées de Krim Achour vont creuser l’écart pour porter l’estocade à 6-3 puis 8-4 (12’).

Touchées dans leur amour-propre, les camarades de l’excellente Nassima Dob vont refaire leur retard en inscrivant quatre buts de suite et égaliser à huit partout. Le match reprend à zéro et il ne reste que dix minutes pour la pause. Aït Ahmed redonne l’avantage au HBCEB, Ould Taleb lui répond (9-9) puis Hemissi renverse la vapeur d’un tir meurtrier mais les El-Biaroises sont toujours présentes et égalisent. Hemissi fixe la défense adverse et plante une banderille (11-10) mais Amel Ait Ahmed empêche le GSP de rentrer aux vestiaires avec une avance d’un but. 11 partout à la pause. Après la pause-citron, la rencontre redouble d’intensité. Les deux formations affichent une fraîcheur physique et vont nous réserver une excellente deuxième mi-temps.

Les GSP reprend l’avantage et mène même 13-11 juste à la reprise. Egalité parfaite ensuite puisque les El-Biaroises égalisent à 13 partout et vont reprendre une petite avance de deux buts. Le jeu devient dur et la paire slovaque a déjà expulsé deux joueuses pour jeu dangereux.

D’abord, Ziadi du côté GSP qui sera suivie , quelques minutes plus tard de l’El-Biaroise Hasnaoui, soit deux éléments de valeur pour chaque équipe mais le reste des joueuses continuent à dégager une énergie extraordinaire. Il est vrai que chaque formation cherche à gagner, ce qui sera une victoire morale d’abord et ensuite prendre une option pour la suite de la compétition.

La dernière égalité au score s’est dessinée à la 50e minute de jeu (18 partout). Les dix dernières minutes de jeu seront palpitantes mais favorables aux coéquipières de Imen Benhamadi. Cette dernière, sur contre-attaque donnera calmement l’avantage à son équipe (21-19) avant que Iberaken ne réduise à chaque fois la marque jusqu’au coup de sifflet final au profit des Pétrolières sur le score de 23 à 22.

L’autre rencontre qui avait eu lieu juste après le derby algérois entre les Egyptiennes d’Ahly et le Raja d’Agadir, a vu la victoire des Cairotes sur le score sans appel de 33 à 9. A la mi-temps, Ahly du Caire menait déjà 15 à 3. Aujourd’hui pour le compte de la troisième et dernière journée de la phase aller, le GSP donnera la réplique aux Marocaines du Raja Agadir (16h) et le HBC El-Biar en découdra avec les Ahlaouies du Caire à 18h. S. L.

Déclarations

Karim Achour (entraîneur HBC El-Biar) :

« Il est vrai que nous avons assister à une rencontre très animée de part et d’autre mais la victoire finale est revenue aux Pétrolières. On savait que cela allait être difficile car on débute cette compétition face à notre rival direct, qui nous connaît bien et que nous connaissons aussi bien. Bon, maintenant, perdre par un but d’écart veut dire que nous n’avons pas perdu toutes nos chances et de ce fait, il faudra maintenant être prêt pour le match retour car pour celui d’aujourd’hui, je crois que nous avons commis beaucoup de fautes ».

Kamel Tsabet (entraîneur GS Pétroliers) :

« Match intense certes mis je crois que nous n’avons pas bien joué malgré la victoire. Mais bon, commencer par un succès et de surcroît face à notre adversaire le plus sérieux est une bonne chose. Cela ne veut aucunement dire que c’est gagné. Je pense que le plus dur reste à faire, à commencer par préparer nos prochaines sorties face au Ahly du Caire et au Raja d’Agadir. Il ne faut pas sous-estimer ces adversaires. Au contraire, il faut bien gérer les matches qui restent et même celui du match retour contre El-Biar. »

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email