-- -- -- / -- -- --
Sports

Le GS Pétroliers plane sur le basket-ball algérien

Le GS Pétroliers plane sur le basket-ball algérien

Suprématie confirmée pour les basketteurs du GS Pétroliers qui ont accroché à leur tableau de chasse un quatrième titre consécutif de champions d’Algérie consécutifs. 

L’occasion pour eux d’ajouter une 19e consécration, toutes disciplines confondues, à leur riche palmarès. Le premier titre remonte à 1983 alors que l’équipe évoluait en vert et rouge sous le sigle du Mouloudia d’Alger.

Le GS Pétroliers plane sur la balle au panier algérienne et la confirmation est venue une semaine seulement après avoir brillamment ajouté à leur belle vitrine une autre coupe d’Algérie samedi passé à la salle de Chéraga, aux dépens de l’US Sétif. 

Cette fois, le champion en titre sortant n’a ménagé aucun effort pour s’illustrer une fois de plus sur le parquet de la salle de Blida en prenant le meilleur face à une courageuse et belle équipe du NAH Dey, dégageant un véritable parfum de jeunesse prometteur. Cet autre sacre des Pétroliers n’est en fait qu’un juste retour des choses Il est venu confirmer toute la suprématie d’une équipe qui a plané sur le basket algérien ces dernières années .

Les basketteurs du GS Pétroliers, revigorés par leur dernier trophée en coupe d’Algérie face à l’US Sétif, ont mis encore une fois à profit leur capital expérience et tout le talent d’un riche effectif pour faire la différence lors de cette finale retour face au NAHD pour signer un autre doublé.

Et c’est amplement mérité. Le GSP est sacré champion d’Algérie de basket-ball pour la quatrième année consécutive, mais que d’éloges pour cette formation des Sang et Or. Le Nasria en finale du championnat national de superdivision A 2016-2017, est déjà une belle récompense pour le coach Djamel Rekik et ses jeunes loups.

L’expérience a donc prévalu, encore une fois, pour le GSP dans cette double confrontation face au NAHD en finale retour des play-off de la super-division A, disputée vendredi soir à la salle de l’Office olympique de Blida. Victorieux difficilement de la première manche disputée jeudi sur le même parquet de la salle de Blida (75-71), les Pétroliers n’ont pas fait dans la dentelle vendredi lors de la seconde manche pour conserver leur titre de fort belle manière en signant logiquement une autre victoire, synonyme pour eux d’un autre doublé à rajouter à leur riche vitrine.

Cela dit, les poulains du coach Nicolas Meistelman ont dû mettre le pied à l’étrier pour faire la différence après un début difficile de la partie, caractérisée par un manque flagrant d’adresse sous le panier, d’un côté comme de l’autre. 

Et ce sont les Sang et Or qui ont réussi, dans un premier temps à prendre l’avantage au tableau de marque pour terminer le premier quart de temps en leur faveur (14-12). Mais c’était compter sans le métier des Pétroliers qui se montrèrent par la suite plus entreprenants et dominateurs aux rebonds et dans les tirs à trois points.

C’est donc fort logiquement que les camarades de Hamdini et Kaouane remirent les choses à leur place en faisant respecter le hiérarchie à tous les niveaux, avec une mention spéciale pour Mehdi Cheriet , auteur de 12 points.

Dans le troisième quart-temps, les joueurs du GS Pétroliers, libérés, ont mis tout leur talent pour étouffer l’adversaire. Faycal Belkhodja, en état de grâce lors de cette seconde manche s’est, lui aussi, distingué en réalisant un festival à trois points. Lors du dernier quart, le coach du Nasria a tout tenté mais c’était déjà trop tard pour sa formation, qui s’est inclinée ni plus ni moins devant plus fort.

Les Pétroliers, libérés et avec un banc plus riche ont clos les débats comme ils l’ont voulu (94-61). La hiérarchie a été respectée au profit du GSP mais le NAHD n’a pas à rougir de son échec à ce stade de la compétition. 

Résultats des deux matchs :
Jeudi (aller) :
NA Hussein-Dey – GS Pétroliers 71-75
Vendredi (retour) :
GS Pétroliers – NA Hussein Dey 94-61.

Déclarations :

Nicolas Meistelman (entraîneur GS Pétroliers) :
« Comparé au match de jeudi, où nous étions très maladroits aux tirs et catastrophiques défensivement, aujourd’hui, nous avons été solides des deux côtés du terrain et quand nous jouons à ce niveau, aucune équipe ne peut nous arrêter. C’était une très longue saison qui se termine tout de même avec un doublé coupe-championnat, et le mérite revient aux joueurs qui se sont donnés à fond jusqu’à la fin. Un grand bravo à eux ».

Djamel Rekik (entraîneur NA Hussein Dey) :

« Je pense que les joueurs ont lâché trop d’énergie jeudi, en plus de la défaite qui leur a sapé le moral. Nous sommes tombés sur une très forte équipe du GSP avec des joueurs d’expérience qui ont l’habitude de ce genre de confrontation. Nous avons une équipe jeune qui a réussi à se hisser jusqu’en finale. Nous sommes vice-champions d’Algérie et ce n’est pas rien. Nous allons continuer à travailler et revenir l’année prochaine pour jouer encore les premiers rôles ».

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email