-- -- -- / -- -- --
Nationale

Le groupe El Khabar racheté par Rabrab

Le groupe El Khabar racheté par Rabrab

Le groupe de presse Elkhabar, incluant la chaine KBC, qui fait face à d’énormes difficultés financières, a été racheté par le milliardaire Issad Rabrab, a appris mardi  le jeune indépendant. Le directeur général du quotidien arabophone, Kamel Djouzi, a rencontré mardi après-midi une délégation du syndicat du journal el Khabar, dont le siège est à Hydra sur les hauteurs d’Alger, pour leur annoncer le rachat du groupe, fondé en 1990, par le patron du Groupe Cevital.
L’achat comprend également la chaine KBC qui émet sur le NileSat. C’est ce qu’a précisé au jeune indépendant, un responsable syndical qui a assisté à la réunion.
«Le directeur général, Kamel Djouzi, nous a annoncé la nouvelle en nous expliquant que le groupe faisait face à d’énormes difficultés financières rendant impossible le maintien des charges et des salaires », a affirmé le journaliste-syndicaliste qui a ajouté que l’accord incluait le maintien des postes d’emploi.
«L’accord a été conclu hier (lundi) lors d’un diner qui a regroupé Rabrab et les actionnaires majoritaires du groupe dont M. Djouzi », a poursuivi la même source qui n’a pas été en mesure de confirmer si l’imprimerie du groupe, gérée en association avec le groupe du journal francophone Elwatan faisait partie de la transaction dont le montant n’a pas été précisé.
Mercredi, une autre réunion a regroupé l’ensemble des actionnaires et les représentants des travailleurs du groupe durant laquelle des assurances leurs ont été données que l’accord de vente de la majorité des parts du groupe stipulait la préservation des postes d’emplois. Toutefois, le syndicat d’ElKhabar a fait part de sa contestation estimant ne pas avoir été associé aux négociations de reprise du groupe par Rabrab.
Un actionnaire du groupe, auparavant directeur de la publication de l’hebdomadaire « Elkhabar Hebdo », fermé en 2010, a expliqué au jeune indépendant que la vente a été décidée par les « gros actionnaires» ce qui signifie que les détenteurs de petites parts seront vraisemblablement forcés de suivre.
«Une réunion est d’ailleurs prévue ces jours-ci du conseil d’administration pour entériner la cessation des actions au profit de Rabrab », a-t-il dit. 
Auparavant, les actionnaires avaient proposé le rachat de la chaine KBC à l’homme d’affaires Rahim Abdelwahab, mais les négociations n’ont pu aboutir, toujours selon les mêmes sources. Rahim, propriétaire notamment de la compagnie d’assurance 2A et le supermarché Ardis, avait proposé le rachat de seulement de 40 % des parts du groupe et non pas la totalité.
La chaine KBC a été lancée par le groupe en mars 2014 alors que la situation du groupe commençait à péricliter en raison du rétrécissement des recettes publicitaires, la principale source de financement du groupe.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email