-- -- -- / -- -- --
Nationale

Le GIE Monétique s’apprête à lancer le paiement mobile

Le GIE Monétique s’apprête  à lancer le paiement mobile

« Nous envisageons de développer le e-commerce en Algérie. Pour ce faire, nous attendons seulement la promulgation de la loi relative à ce secteur. 

Nous tendons aussi à mettre en place le paiement via le téléphone mobile ou « mobile payment », qui est un projet en cours d’élaboration au niveau du groupe d’intérêts économiques GIE monétique », a indiqué hier le président de l’Association des banques et établissements financiers (ABEF), Boualem Djabber, également président du GIE Monétique, en marge du colloque algéro-français sur la monétique et les systèmes de paiement électronique qui s’est tenu à l’hôtel El Aurassi à Alger.

A propos de la tenue de cet événement, M. Djabber a expliqué que « l’objectif est de développer la monétique et le paiement électronique en Algérie ; cet événement se voulant une chance pour faire connaître les services offerts par les diverses entreprises qui exercent dans le domaine de la monétique », a-t-il dit.

Et d’ajouter : « Mais c’est également une occasion pour sensibiliser sur les différentes actions qui permettent de développer le e-paiement ». Le GIE monétique étant le régulateur de ce secteur en Algérie, il joue un rôle important dans la régulation de l’activité, en collaboration avec la Banque d’Algérie.

Il autorise également l’exercice dans ce domaine en donnant des agréments aux opérateurs désirant investir dans le marché algérien avant d’avoir celui définitif de la Banque d’Algérie. Etant donné son statut, le GIE Monétique se trouve au cœur de la stratégie nationale de développement de cette activité qui se déploie progressivement ». En ce qui concerne la mise place du service e-paiement en Algérie,

M. Djabber a précisé que « l’utilisation du e-paiement est devenue effective à partir d’octobre 2016 et plus de 20 opérateurs économiques disposent de ce service sur leurs sites web, à savoir Sonelgaz, l’Algérienne des eaux, Algérie Télécom et même des compagnies d’assurances ».

« Ce service a facilité énormément la tâche aux citoyens afin de payer leurs factures. Nous enregistrons plus de 10 000 transactions par mois, ce qui n’est pas négligeable et atteste clairement de l’intérêt certain d’un grand nombre de citoyens », a enchaîné le président du GIE Monétique.

Par ailleurs, le directeur de l’agence ‘’Business France’’, Dominique Boutter, a estimé que « ce colloque se veut un carrefour de discussion et d’échange sur les solutions et les technologies relatives aux systèmes qui peuvent être mis en place ». « D’autre part, il est question pour les participants de profiter de cette occasion pour présenter leurs produits, et, pourquoi pas venir investir en Algérie ».

Cette deuxième édition du colloque algéro-français sur la monétique a vu la présentation de huit communications portant essentiellement sur l’utilisation de cette innovation, ses avantages, mais aussi les risques et les différentes méthodes pour se prémunir des cyberattaques qui deviennent de nos jours très fréquentes. Les intervenants sont des représentants de plusieurs entreprises algériennes et étrangères.

Cet événement a été organisé par l’agence française Business France en partenariat avec le GIE Monétique et a été sponsorisé par plusieurs opérateurs économiques nationaux et étrangers. Il convient de rappeler que le GIE Monétique est constitué de l’ensemble des banques publiques et privées. Il a été créé en 2014 et constitue un des outils de modernisation du système bancaire. 
 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email