-- -- -- / -- -- --
Monde Afrique

Le général Townsend: “la Russie et la Chine ne sont pas impliquées dans les coups d’Etat en Afrique”

Le général Townsend: “la Russie et la Chine ne sont pas impliquées dans les coups d’Etat en Afrique”

Le Général Stephen Townsend, chef du commandement des Etats-Unis pour l’Afrique (AFRICOM), a affirmé ce jeudi 3 février 2022 que la Chine et la Russie ne sont pas derrière les crises qui secouent actuellement la région du Sahel et l’Afrique de l’Ouest soulignant que la mauvaise gouvernance et la corruption en sont les principales causes.

Dans une conférence de presse en ligne accordée dans une conférence de presse accordée en ligne à des journalistes, à partir de Rome, à laquelle le Jeune Indépendant a pris part, le général Townsend a indiqué que “la Chine et la Russie ne sont pas impliquées dans les derniers changements par la force ayant eu lieu au Mali, en Guinée équatoriale et au Burkina Faso”.

“La Chine œuvre en toute évidence a étendre sa présence dans le continent africain principalement dans l’Ouest mais nous n’avons aucun indice qui permet de certifier que la Chine d’un côté et la Russie de l’autre ont une main dans ce qui se passe dans la région”, a-t-il ajouté.

“Nous n’avons pas constaté cela, nous n’avons constaté aucune implication des Chinois dans aucun de ces coups d’État. Je ne pense pas qu’ils fassent cela, qu’ils y participent d’une manière ou d’une autre ou qu’ils en fassent la promotion”, a t-il dit en réponse aux questions des journalistes.

“Avec la Russie, je pense que c’est un peu moins clair. Je pense avoir reçu il y a très longtemps des rapports sur l’implication russe au moins au Soudan dans un passé pas trop lointain” qui n’a rien à avoir avec ce qui se passe au Mali ou au Burkina Faso et l’Afrique de l’Ouest, a t-il expliqué.

“Donc je ne sais pas. Je pense que le jury est sur ce point. Je ne pense pas que la Chine soit derrière aucun de ces coups d’État et je ne pense pas vraiment que la Russie soit la principale force motrice derrière la plupart d’entre eux”, a-t-il précisé.

Interrogé sur les motivations qui ont conduit à ces changements par la force en Afrique, le général Townsend a estimé que la raison serait liée à la mauvaise gouvernance et la corruption. ” Nous ne justifions ni n’endossons ces coups d’Etat mais la mauvaise gouvernance et la corruption en sont la principale cause”, a t-il souligné.

Le général Townsend s’exprimait avec la presse en marge des travaux du Congrès des Chefs de la Défense des Etats de l’Afrique 2022, qui réunit les Chefs des Etat-Majors des pays du continent africain et le Commandement militaire américain en Afrique (AFRICOM), du 1er au 04 février 2022 à Rome.

Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email