-- -- -- / -- -- --
Nationale

Le général-major Hamel : «L’Algérie peut mettre à profit son expérience dans la lutte contre le terrorisme»

Le général-major Hamel : «L’Algérie peut mettre à profit son expérience dans la lutte contre le terrorisme»

Le directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), le général-major Abdelghani Hamel, a animé hier un point de presse à l’école de police d’Annaba, au cours duquel il a abordé un certain nombre de questions liées aux activités de la police de proximité, en particulier, et à la situation sécuritaire dans le pays, en général.

Ainsi, il a fait savoir que les forces de police sont intégrées dans les dispositifs de lutte contre le terrorisme sous le contrôle opérationnel des commandants de secteur. Cette façon de faire permet de mieux unir, fédérer et mutualiser les efforts dans le but de combattre ce fléau ravageur transnational, a-t-il commenté.

Le DGSN a estimé que la menace terroriste nécessite la vigilance au quotidien car le peuple algérien, a-t-il soutenu, n’a pas oublié les souffrances qu’il a endurées durant la tragédie nationale. « L’Algérie est forte et peut mettre à profit son expérience dans la lutte contre le terrorisme et la subversion pour se prémunir contre les dangers et les agressions d’où qu’ils viennent (…), et par la même sauvegarder sa stabilité et poursuivre son développement », dit-il.

La lutte contre le terrorisme revêt plusieurs dimensions, y compris celles à caractère politique et social, a-t-il expliqué, précisant que l’expérience de la réconciliation nationale en Algérie intéresse aujourd’hui plusieurs pays qui font face au terrorisme.

Parlant des enlèvements de personnes qui sont signalés de temps en temps, le DGSN considère que ce qui se passe n’est nullement un phénomène, mettant l’accent sur la mise en place des dispositifs pour le contenir et le neutraliser.

A propos de la lutte contre les autres formes de criminalité, il fait état de la mise en branle de dispositifs au niveau de la capitale Alger, ainsi que dans les grandes villes et autres agglomérations et localités du pays, pour sécuriser les personnes et les biens.

D’autres mesures et dispositions seront prises prochainement dans le but de consolider la sécurité , a jouté le général-major Hamel, mettant l’accent sur la parfaite coordination avec l’ensemble des services de sécurité. Il a également évoqué, lors de ce point de presse, la question de la formation des policières qui constitue, a-t-il souligné, un des objectifs immédiats de la DGSN, d’autant plus que celles –ci (les policières, ndlr) occupent une place importante dans les activités quotidiennes de l’institution.

La lutte contre la drogue, le vol de véhicules, la couverture policière, l’installation de caméras de surveillance, etc… ont été évoqués lors de ce point de presse qui a ponctué la visite de travail du DGSN à Annaba où il a remis les clefs et des décisions de désistement de logements aux policiers.

A cet effet, dans la matinée d’hier, le patron de la Sûreté nationale a présidé, à la cité Boukhadra « III « , une cérémonie de remise de décisions d’attribution de logement de type social participatif. Ainsi, pas moins de 270 unités d’un programme de 2006, portant sur la réalisation de quelque 400 logements, ont été attribuées aux policiers, ciblant aussi du même coup des anciens policiers partis à la retraite.

Le reste, soit 170 logements, sera octroyé d’ici juin 2016. A signaler également que 39 logements de fonction, implantés un peu partout à travers les différentes daïras d’Annaba, ont fait l’objet de désistement au profit des agents de police. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email